Toutes les raisons pour ne PAS acheter une voiture neuve

Ceux qui sont habitués à ce blogue le savent, l’erreur financière la plus importante que j’ai pu commettre dans les 5 dernières années à été d’acheter une voiture neuve. Si on me demandais celle que j’ai commise dans les 10 dernières années, je répondrais que cela a été de me marier 🙂  C’est connu et entendu, la décision d’acheter une voiture constitue la deuxième plus grande décision de dépenses à laquelle nous sommes confrontés en tant que consommateurs moyens, après celle d’une maison. Contrairement à l’immobilier ou à un portefeuille de placements qui prendra nécessairement de la valeur avec le temps (à moins d’être vraiment malchanceux ou mal conseillé), les voitures, elles, perdent rapidement leur valeur. D’ailleurs, je me demande pourquoi on considère une voiture comme faisant partie des actifs dans un budget familial. Il s’agit pour moi d’un passif, rien de plus; à moins bien sûr qu’on ne parle d’une voiture de collection, mais ceci n’est pas le but de ce billet. Non seulement une voiture coûte cher à l’achat, il ne faut pas omettre qu’en plus du prix initial il faut considérer le coût de l’assurance ainsi que celui de la maintenance; tous ces coûts combinés peuvent vous « conduire » irrévocablement dans le rouge. Et, si vous choisissez de financer votre achat avec un crédit, vos dépenses seront encore plus importantes.

Pour la plupart d’entre nous, posséder une voiture est une nécessité. J’habite en banlieue de Montréal donc même si je veux acheter une pinte de lait, je n’ai pas le choix que de prendre mon véhicule. En été je prends mon vélo mais en hiver, oubliez ça! Comme pour la plupart des articles de ce blogue, vous pouvez bénéficier de mes erreurs afin de ne pas tomber dans les mêmes pièges. On peut réduire cette dépense nécessaire que représente l’achat d’une voiture au minimum, en appliquant quelques règles de bon sens ainsi qu’en planifiant son coup soigneusement.

Le jour où vous achetez une nouvelle voiture, celle ci perd immédiatement presque un tiers de sa Payer sa voiture neuve et gruger sa retraitevaleur. Au moment où vous la vendrez, vous aurez engouffré la plupart des dollars qui vous y avez investi initialement. Ajoutez-y les dépenses d’utilisation, l’entretien et les factures de réparation, et l’écart se creuse encore davantage. Pire que ça, non seulement vous payez un montant substantiel pour posséder une voiture, mais, plus insidieux, vous devez renoncer à la possibilité d’épargner et d’investir cet argent. On ne pense jamais à cet aspect là. Les économistes appellent les alternatives de ce que vous auriez pu faire avec votre argent le «coût d’opportunité ». Votre achat de voiture peut vous coûter des centaines de milliers de dollars en coût d’opportunité. Autrement dit en argent que vous auriez pu/du placer à meilleur escient…

Considérez cet exemple simple… Je m’en mords personnellement les doigts: Vous achetez une voiture pour $20,000 et vous la gardez pendant 5 ans. Pendant ce temps, vous déboursez plus de $5,000 en intérêts (à 5% d’intérêt pendant 5 ans), $800 par année pour l’assurance, $200 par mois pour l’essence, et $500 par année pour l’entretien. Les seuls coûts d’utilisation de votre voiture vous coûtera $23,500. Incroyable? Faisons le calcul :

  1. $5000 en intérêt sur 5 ans; (à 5% d’intérêt cela revient à $1000 par an);
  2. $800 x 5 = $4,000 en assurance;
  3. $500 x 5 = $2,500 en entretien;
  4. $200 x 12 x 5 = $12,000 en essence (ouch).

Si on additionne le tout, cela monte bien à $23,500… sic…

On n’a pas fini… Après 5 ans – si vous avez de la chance, votre voiture a une valeur de revente de $10,000; entre temps vous avez dépensé $23,500 simplement pour garder la voiture en état. Votre voiture vous a donc coûté $33,500. Si on fait le calcul pour confirmer: Vos $20,000 initiaux + $23,500 de frais – $10,000 de retour sur « investissement » = $33,500.

Mais, ce n’est toujours pas le coût total que représente votre voiture (gros soupir). Voici la partie qui tue…

Si vous aviez investi votre coût total de $33,500 sur un bien qui apprécie en moyenne de 10% par an, à la fin de cinq ans, vous auriez accumulé $53,950. Ainsi, non seulement votre voiture de $20,000 vous en aura coûté $33,500, mais vous avez aussi jeté par les fenêtres la possibilité de gagner $20,450 supplémentaires en investissant cet argent. Cela amène le total de vos coûts d’opportunité à un énorme $53,950 ($33,500 + $20,450). Ça va? Je ne vous ai pas perdu? Vous êtes encore là? Sans blague, chaque nouvelle voiture épuise votre pécule de retraite et retarde votre possibilité de vous retirer confortablement du monde du travail… cela se compte en années!

Si on me demandait de choisir entre une voiture neuve tous les 5 ans et la possibilité de me retirer du monde du travail à l’âge de 55 ans, que pensez-vous que je répondrais?? Je ne suis pas orientée carrière, je me dis que l’on a qu’une vie et je préfère de loin la passer en famille, avec mes amis, à faire des choses qui me plaisent et à me ressourcer régulièrement plutôt que de passer ma vie à bien paraître et à me faire mousser. Mais là encore, ce n’est que ma petite opinion. Je prendrais ma retraite à 55 ans, et comme je suis partie, je finirai riche pour en profiter pleinement!

Il est tout à faite possible d’éviter de conduire une épave sans mettre à terre vos finances. Je connais des couples avec peu ou pas d’épargne-retraite qui justifient l’achat de leur voiture de $30,000 en avançant le fait qu’il font des économies sur leur consommation d’essence (?!).Pour d’autres, une voiture n’est pas seulement un moyen de transport, c’est un mode de vie. J’ai un ami qui a divorcé et qui a acheté une Corvette avec l’argent de sa séparation. Je ne sais pas si vous avez déjà vu ça mais j’ai trouvé plutôt triste de voir un siège de bébé engoncé à l’arrière, sur les sièges baquets… Si vous êtes dans ce cas, vous avez besoin d’être plus mature et d’envisager les effets à long terme que cela peut avoir sur vos finances (et dans le cas de mon ami, sur sa progéniture…). L’achat d’une voiture représente probablement le plus gros achat impulsif que l’on puisse faire. Contrairement à l’achat d’une maison où il y a tout de même des vérifications à faire et où le processus est plus long, pour une voiture l’acheteur peut se faire piéger en l’espace d’une seule visite chez le concessionnaire. Une petite enquête de crédit, quelques petites signatures bien placées et hop, l’affaire est dans le sac… Cette petite odeur de neuf dans votre voiture, si caractéristique et si plaisante, pourrait bien vite vous donner la nausée…

Pour acheter un véhicule, voici mes conseils

  1. Mieux vaut acheter une voiture d’occasion qui a entre 2 et 4 ans, et moins de 80,000 kilomètres au compteur. À ce stade le véhicule en question a perdu le plus gros de sa valeur, mais il lui reste tout de même suffisamment d’années de « bonne vie » qui vous permettront de garder vos coûts d’entretien annuel à un minimum. Les Japonaises comme la Honda ou la Toyota ont définitivement mon vote. Considérez acheter la voiture la moins chère que vous pouvez tolérer de conduire. Je voulais me débarrasser de mon citron mais j’ai décidé de l’utiliser jusqu’à ce qu’elle tombe en morceau. Ok, je pousse un peu. Jusqu’à ce qu’elle ne soit plus sécuritaire. Elle n’a que 40,000 kilomètres au compteur et même si je la hais car elle est la représentation tangible de  mon erreur, elle sert bien mes besoins.
  2. Acheter seulement si vous pouvez payer en espèces et en totalité. Évitez de payer des intérêts. La seule chose qui est pire que l’achat d’un actif qui se déprécie, c’est l’achat d’un actif qui se déprécie et sur lequel on doive payer des intérêts… Aucune chance de finir riche avec un tel scénario…
  3. Commencez à économiser pour votre prochaine voiture immédiatement après avoir acheté celle que vous avez. Placez cet argent de façon à qu’il vous rapporte. Conduisez votre voiture actuelle aussi longtemps que possible. La différence que cela fera dans vos finances sera majeure. Vous finirez par avoir des milliers de dollars supplémentaires accumulés qui vous permettra d’acheter votre prochaine voiture.
  4. Louer (« leaser ») votre voiture ne constitue en général pas une bonne affaire. C’est ce que j’avais fait avec la mienne, encore que moi au moins je ne payais aucun intérêt. Louer revient essentiellement à payer pour l’amortissement de la voiture, plus les intérêts (pour les malchanceux qui doivent en plus payer de l’intérêt). Malheureusement, on paye principalement pour la dépréciation du véhicule puisqu’une voiture se déprécie le plus dans ses quelques premières années d’utilisation. Cependant il y a certains cas où louer son véhicule représente un bon choix, notamment à des fins fiscales quand on est propriétaire de son entreprise; cependant pour la plupart des gens la location-crédit est un moyen coûteux de financer sa voiture.
  5. Vous pouvez également réduire le coût de possession d’une voiture en réduisant vos frais d’assurance. Magasinez auprès d’au moins 4 ou 5 assureurs. Vous serez surpris de voir combien les frais varient.
  6. Dépendamment de votre situation et de l’état de votre véhicule, vous pouvez aussi adapter votre couverture. Si votre voiture est ancienne et ne vaut pas plus de quelques milliers de dollars, pourquoi paieriez-vous pour une couverture complète?!

Si vous êtes comme moi et n’y connaissez absolument rien en voiture, vous pouvez trouver de l’aide en ligne pour acheter votre prochain véhicule tel que auto-hebdo  et Car Proof. Si vous êtes plus familier avec la question (gros chanceux) vous pouvez toujours contacter les particuliers directement. Le fait est, plus vous vous renseignez avant de conclure votre transaction, plus vous serez en mesure de respecter votre budget établi.

La valeur de l’argent est temporelle. Elle n’est jamais fixe, d’où la notion de l’inflation. Ceci ajouté à la magie de l’intérêt composé, vous devriez toujours penser à l’ensemble de vos achats importants en terme de coût d’opportunité. C’est un bon moyen d’éviter les dépenses inconsidérées. Moins vous dépensez sur des actifs qui déprécient considérablement, plus vous pourrez épargner et investir dans des actifs qui croîtront en valeur et vous aideront à atteindre vos objectifs financiers à long terme. Votre sécurité financière ne vaut-il pas plus que la voiture de vos rêves? Analysez tous vos achats importants dans le cadre d’un plan global de l’épargne et de l’investissement, vous ne vous en porterez que mieux!

Avez-vous une opinion à partager sur le sujet? Avez-vous acheté une voiture récemment, ou vous planifiez de le faire? Laissez un commentaire!

Share this:
Share this page via Email Share this page via Stumble Upon Share this page via Digg this Share this page via Facebook Share this page via Twitter


7 thoughts on “Toutes les raisons pour ne PAS acheter une voiture neuve”

  1. Erich dit :

    Les infos présentées sont pertinentes et intéressantes. Cet article est pas mal du tout, cela permet d’y voir un peu plus clair car le sujet est finalement moins évident qu’il n’y parait.
    Valentin Pringuay / Presse-citron.net

  2. Libre Auto dit :

    Un grand Bravo pour votre site qui est un total plaisir a lire. Amicalement …

  3. grozzle dit :

    re-Bonjour Antoine,

    Nous sommes effectivement tout à fait d’accord. Merci encore, et n’hésitez pas à apporter d’autres commentaires aussi constructifs 🙂


    Val.

  4. antoine dit :

    certes nous sommes donc d’accord sur le fait qu acheter une voiture neuve n est pas un placement.Tout dépend des priorités dans la vie.Il faut savoir concilier plaisir ( achat voiture ) et évité que cela devienne un « gouffre financier ».Par ailleurs le meilleur achat comme vous l avez dis est une occasion récente ( 2 ans ).Pour le leasing le système se rapproche d un achat a crédit a un taux plus élevé donc pas très avantageux.

  5. grozzle dit :

    Bonjour Antoine,

    Vous avez tout à fait raison, merci de m’avoir repris. Pour mon calcul je suis partie du principe qu’aucun paiement n’était effectué pour rembourser le prêt, doh! (et en plus je n’avais pas tenu en compte l’intérêt composé…).
    Le but de mon exemple comparatif avec le bien immobilier (et le but de l’article même en fait) est de démontrer qu’acheter une voiture neuve n’est pas une bonne chose si on veut éviter de jeter son argent par les fenêtres; vous conviendrez que $2,645 à payer en intérêts sur 5 ans est tout de même une grosse somme. Le taux de 10% est évidemment fictif, il n’y a aucune prédiction dans cet exemple.
    Exact, je ne suis ni banquier ni agent immobilier (heureusement!). Je ne faisais que donner mon avis sur la question d’acheter une voiture neuve, car je regrette moi même mon achat. Merci d’avoir pris la peine de commenter.


    Val.

  6. antoine dit :

    des calculs maladroits 🙁 ……. 5% d intérêts pour 20000 euros emprunter cela ne fais pas 5000 euros d interets mais bien 2645 euros 🙁 . De plus vous tenez compte d une augmentation d un bien immobilier de 10%/an ???? Comment pouvez vous predire une augmentation du marché de la pierre??? Bref sur le fond ,acheter une voiture neuve n est pas un placement c est certains car a la sortie du garage une decote de 20% soit la TVA s applique .Enfin bon apparement l auteur de ce blog n est ni un banquier ni un agent immobilier .
    Cordialement.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

CommentLuv badge

Abonnez-vous à ce blog par e-mail.

Saisissez votre adresse e-mail pour vous abonner à ce blog et recevoir une notification de chaque nouvel article par email.

Rejoignez 27 autres abonnés

Recent Comments

  • Objectifs 2017 publiés! (7)
    • Ginette Moreau: Bon retour! Bravo d’avoir fini de payer ta maison!
    • Isabelle: Et bien nous allons être toutes vigilantes et ne te laisseront rien passer !!! (rires) Bonne journée...
    • Diane Roberta: Je dois dire que ça fait un bien immense de retrouver ma source d’inspiration!
    • petitesoeur: là je te retrouve .. je te souhaite d’atteindre ces objectifs 😉
    • Mel: Chouette