Comment gérer son argent pour devenir riche? Partie 2

Mettre en place un fonds d’urgence est, si ce n’est pas déjà fait, une des actions les plus importantes que vous pouvez accomplir pour solidifier votre assise financière.

J’imagine que vous le savez déjà. Il est toujours agréable de savoir qu’on a un petit oreiller douillet sur lequel s’accoter en cas de besoin ou de coup dur. En tout cas moi je sais que cela me sécurise énormément! 🙂

C’est une stratégie financière largement répandue. Ce qui l’est moins par contre, c’est de passer en Fonds d'urgencerevue les façons dont on peut s’y prendre. Dans la partie 1 de ce guide, je vous ai expliqué le sine qua non de Finir Riche, et ce même si on a mal commencé. En mettant de côté à chaque paye un montant d’argent équivalant au minimum à 10% de votre revenu, et en laissant cette argent grandir à l’abri de vos regards grâce à la magie de l’intérêt composé, vous êtes déjà sur la bonne voie. Il s’agit maintenant de mettre en place ce fonds d’urgence. Si vous n’avez pas d’argent de côté pour les coups durs c’est que vous avez de la difficulté à économiser.

D’abord, combien d’argent devrait contenir mon fonds?

Typiquement de 3 à 6 mois, et préférablement 6 mois de salaire devraient être placés dans un compte courant à intérêt élevé. Tout dépend de votre situation, personnellement je vise 6 mois. Il y a bien certains qui recommandent jusqu’à un an de salaire, tout dépend vraiment de votre situation. Je m’arrête à 6 mois.

Pourquoi est-il si important d’avoir un fonds d’urgence?

Les raisons coulent de sens mais je ne les ai pas trouvées très facile à exprimer. En lisant les raisons suivantes vous vous rendrez sans doute compte que vous les connaissez toutes déjà.

  1. Sortir de la spirale générée par l’endettement. Si une urgence vous frappe… Quelques exemples jetés vite vite sur papier seraient le disque dur de votre ordinateur qui saute, ou bien une branche qui tombe sur votre toit ou votre voiture, ou bien votre tondeuse qui explose, votre cabanon de jardin qui s’effondre… Bon, j’exagère peut-être un peu, mais en fait les possibilités de situations qui demandent un fonds d’urgence sont sans doute aussi variées que les façons de parvenir à en construire un!… Donc si je reviens à mon argument, si une urgence vous frappe, et que vous n’avez pas de moyen d’y faire face, la première chose que vous allez faire est de reporter le paiement de votre dette. Vous allez utiliser votre carte de crédit pour pallier la situation, et vous vous mettrez encore plus profondément dans le trou. Un fonds d’urgence vous donne la liberté de ne pas utiliser le crédit pour vous sortir de là.
  2. Grâce à votre fonds d’urgence vous serez en mesure de jouer avec vos entrées et vos sorties d’argent. Ce que je fais par exemple est, si j’ai un excédent d’argent, quand j’ai effectué un paiement supplémentaire sur mon hypothèque et que j’ai contribué à rembourser ma marge de crédit, je place l’excédent dans mon compte Ing Direct. Si je vois que je ne peux pas me rendre à la fin du mois sans être dans le rouge, je ressors l’argent de mon compte Ing au dernier moment, ce qui me permet de gagner de l’intérêt en attendant (étant donné que l’intérêt est calculé à la journée).
  3. Prévenir les frais de retard. Si vous arrivez juste à la fin de chaque mois, il peut arriver quelques fois que vous devrez payer une facture en retard. Avec un coussin d’urgence, vous évitez ces malencontreuses situations.
  4. Pensez à vous! Ménagez-vous! Nous n’avons qu’une vie, pas besoin de stresser plus que cela n’est déjà imposé par le travail ou simplement une vie active. Si vous pouvez mettre de côté ne serait-ce qu’un mois de salaire d’avance, vous réduirez votre niveau de stress de façon significative. Au lieu d’être réactif, vous serez en mesure de payer vos factures à l’avance et de passer plus de temps à vous détendre. 
     

Comment construire votre fonds d’urgence?
Fonds d'urgence 2Je vous présente en premier les stratégies dont je fais moi-même usage, puis celles plus ou moins créatives que l’on peut trouver dans des livres de planification financière ou sur le net, mais qui ne s’appliquent pas à moi. Bien sûr vous devrez faire la même chose. Choisissez les stratégies qui correspondent le mieux à votre personnalité ou situation.

 

  1.  Commencez petit. Le montant de la somme que vous mettez de côté n’est pas important, l’important est en fait de commencer. Même si vous ne mettez que 25 $ par paye, il faut s’y mettre. Le montant de votre fonds va grandir tranquillement à chaque paye, et vous serez heureux de voir le fruit de vos efforts récompensés; ce sera bientôt une source de motivation qui vous incitera à épargner plus. J’utilise personnellement le plan d’épargne automatique d’Ing Direct. Je mets de côté $35 par semaine.
  2. Déduction automatique. Comme ça le dit, c’est automatique, sans douleur (ou presque). Vous le mettez en place et vous l’oubliez aussi sec! Je combine donc la stratégie numéro 1 et 2.
  3. Traitez votre fonds comme s’il s’agissait d’une facture. Mon fonds devient donc non-négociable, et je dois l’honorer; ce qu’il reste de votre argent peut être mis sur à peu près tout ce que vous voulez, une fois que vous avez payé tout ce que vous devez.
  4. Réduisez une de vos dépenses, et épargnez la différence. Observez la manière dont vous dépensez votre argent, et trouvez des habitudes sur lesquelles vous pouvez travailler. Pour moi ce sont les magazines Paris-Match, que j’utilise systématiquement pour ma lecture dans les toilettes (si, si, c’est le seul endroit de la maison où vous trouverez un Paris-Match chez moi. Ce n’est peut-être pas très flatteur mais cette drôle d’habitude est entrée dans ma vie quand j’ai commencé à voyager partout dans le monde. Je lis aussi Money Sense, mais je le lis au lit); il y a aussi les cafés au travail, la télévision par câble, les gadgets, bref les petits superflus qui font votre particularité mais qui ne vous empêcheraient pas de vivre si vous n’en disposiez plus. Quel que soit votre choix, prennez le montant que cela vous aurait coûté et épargnez le systématiquement. Surtout ne pas le dépenser en d’autres futilités, cela reviendrait à détruire l’intention première.
  5. Continuez à payer le montant d’une dette échue, mais à vous-même. Par exemple j’ai fini de payer mes paiements de voiture en Mai 2008, mais j’ai continué à épargner le même montant. Cela n’a fait aucune différence au revenu auquel je m’étais habituée. Au fait, Oui dans ce cas précis puisque mon citron de van Dodge m’a coûté presque deux fois le montant d’un versement en Juin 2008, le moteur devant être nettoyé et les bougies remplacées… Même chose si vous avez l’habitude de rembourser une carte de crédit ou autre petite dette, prenez le montant que vous aviez l’habitude de verser et mettez-le directement dans votre fonds tous les mois. Cela passera complètement inaperçu!
  6. Prévoyez un bon montant pour vos dépenses d’épicerie, et économisez dessus pour épargner la différence. Par exemple, si vous dépensez entre $320 et $375 sur votre épicerie par paye, comptez $400 , et épargnez la différence.
  7. Réduisez vos sorties. Cuisinez vos propre repas et regardez un DVD ou passez une bonne soirée entre amis à jouer à des jeux de société. Épargner la différence.

Et voici celles que j’ai trouvé en surfant le net, mais qui ne correspondent pas à mon profil.

  1. Retenues salariales. Tout comme pour vos REER, expliquée dans la partie 1 du guide, Comment gérer son argent pour devenir riche? Partie 1. C’est automatique, sans douleur (ou presque). Vous le mettez en place et vous l’oubliez aussi sec! Moi j’utilise cette solution juste pour mes REERs.
  2. Cessez ou réduisez la cigarette ou la boisson. Je ne fume plus et ne bois plus depuis que j’ai eu les enfants, donc c’est une stratégie que je ne peux pas utiliser. J’avais mentionné dans l’article Êtes vous naturellement économe? 9 façons d’épargner la somme assez astronomique que l’on peut mettre de côté rapidement de cette manière.
  3. Limitez l’accès à cet argent pour vous décourager d’y toucher. Mettez vos économies dans un compte du marché monétaire ou fonds commun de placement, ou dans des obligations du Trésor. Je n’utilise pas cette méthode justement parce qu’il s’agit d’un fonds d’urgence et que de par la même il faut que je puisse sentir que je suis en mesure d’y accéder rapidement. Mais cela peut peut-être fonctionner pour certains d’entre nous.
  4. Mettez à profit des remboursements que vous n’attendiez pas. Si vous obtenez une prime de Noël, un remboursement de taxe, ou autre, ne le dépensez pas, utilisez-le pour votre fonds d’urgence. Personnellement j’utilise ces montants pour maximiser mes REERs.
  5. Épargnez sur votre petite monnaie. Cette méthode est très courante dans beaucoup de familles, au moins de ce que j’ai vu au Québec. Quand vous rentrez chez vous le soir, videz vos poches dans un bocal, et aller à la banque une fois par mois pour déposer votre petit change dans votre épargne. Ceci peut augmenter plus rapidement que vous ne le pensez.
  6. Refinancer. Le refinancement de votre prêt hypothécaire ou prêt auto peut vous faire économiser beaucoup d’argent. Prenez la différence obtenue et mettez-la dans votre épargne.
  7. Vendez votre voiture. Si vous disposez de deux voitures, prennez le temps de vérifier si vous seriez en mesure de vivre simplement avec une. C’est non seulement écologique, c’est franchement économique! Prenez le montant que vous mettiez sur la deuxième voiture (essence, assurance, entretien) et épargnez! Vous pouvez alternativement acheter un modèle moins cher si vous n’avez vraiment pas le choix.
  8. En voici une très bonne à laquelle il fallait penser! Si vous êtes en train d’essayer de perdre du poids, ce qui arrive souvent chez la gente féminine, mais pas uniquement, mettez le montant que vous auriez dépensé sur vos desserts ou virées pizza ou Mc Do dans une enveloppe, et amener la fièrement, et régulièrement (!!) à la banque. Quelle belle façon de faire d’une pierre deux coups!
  9. Épargnez sur votre assurance-automobile. Vous pourriez être en mesure d’épargner des centaines de dollars, que vous pourrez mettre sur votre fonds.

 Et voilà, cela conclut cet article. Vous voyez, il y a des dizaines de façons de procéder, et elles sont toutes aussi bonnes les unes que les autres. Il vous suffit de vous donner un objectif, et vous devez vous concentrer pour l’atteindre. Il faut commencer, et vous y tenir. Si vous avez des questions ou des suggestions, n’hésitez surtout pas à les partager!

Share this:
Share this page via Email Share this page via Stumble Upon Share this page via Digg this Share this page via Facebook Share this page via Twitter


26 thoughts on “Comment gérer son argent pour devenir riche? Partie 2”

  1. denis dit :

    Bjr,
    bien moi je suis terriblement endetter et la jai pris conscience et jessaie de tout payer et sortir de ce spiral.
    jai trouver cette article tres interessant que je vais mettre en partique des cette fin de mois

    merci pour les conseille dans larticle

    A+

  2. bonjour,

    je suis de plus en plus convaincu qu’il va devoir être nécessaire de se constituer ce que j’appelerai une épargne de précaution (exemple quatre mois de salaires).

    après c’est comment l’optimiser au mieux, je vous propose mon approche dna sl’artilce ci dessous :

    http://calcul-retraites.blogspot.fr/2012/04/comment-optimiser-ses-placements-en-vue.html

    je ne sais pas ce que vous en pensez

    ludovic

  3. Val dit :

    Là Nina Atté, je confirme que nous sommes bien sur la même longueur d’onde! 🙂 Merci pour ton gentil commentaire!

  4. Nina Atté dit :

    J’aime beaucoup ton commentaire Val!L’argent mis de côté ne dort pas mais nous aide à bien dormir.J’aime trop ta pensée qui est absolument vrai.
    C’est une roue de secours en cas de coup dur.
    La roue de secours ne sert à rien quand on n’a pas de crevaison mais lorsque cet incident arrive, la roue de secours est la bienvenue.
    De ce fait,on est serein car on peut reprendre la route et arriver à bon port.
    Pour l’argent mis de côté,c’est pareil;on est plus serein pour affronter la vie au quotidien.

  5. Val dit :

    Cool, Nina a bien raison. L’essentiel est que tu prennes une bonne routine, le montant que tu mets de côté importe peu tant que tu restes persévérant et que tu ne lâches pas!

  6. Nina Atté dit :

    Je pense, Cool qu’il faut que tu épargnes des petites sommes.
    Si tu penses à des grosses sommes d’argent, ça va tout de suite te freiner.
    L’important ce n’est pas de mettre beaucoup ou peu mais c’est de mettre quelque chose tous les mois.
    C’est là qu’on ressemble à ‘petit à petit, l’oiseau fait son nid’.

  7. Val dit :

    Bonjour cool, et Bienvenue sur finir-riche!

    Je comprends que la situation te stresse. Le principe est de rester en contrôle. Cela prend de la persévérance et de la détermination, et ça fonctionne! D’ailleurs, si tu prends la peine de laisser un commentaire c’est parce que tu es prêt à faire le saut et les efforts nécessaires, c’est un excellent premier pas! Si tu as besoin d’encouragement ou de pistes à suivre n’hésite pas à commenter! Bon courage 🙂

  8. cool dit :

    merci pour tes conseils je vais essayer de les appliquer. Je n’arrive pas a epargner et cela me stresse

  9. Val dit :

    Merci Nina, le rétrolien est bien apprécié! 🙂

  10. Nina Atté dit :

    Bonjour ,
    J’ai tellement aimé cet article que j’ai abordé le sujet le fonds d’urgence sur mon blog.
    Mon article s’intitule ‘Le Fonds D’Urgence Secourt En Cas De Coup Dur’

  11. Val dit :

    Excellente résolution Nina, au plaisir de suivre tes progrès au fil du temps, si tu veux bien les partager avec nous 🙂

  12. Nina Atté dit :

    Oui je vais suivre ces conseils car en faisant cela je suis gagnante.
    Ce que je ne pratiquais pas, c’est prendre conscience de ce tout ce que je dépense en surplus dans le mois et épargner cette somme à partir du mois suivant.
    Continuez à nous faire part de vos bons plans car c’est bénéfique pour chacun d’entre nous!

  13. Val dit :

    Merci Nina, pour ton commentaire. Tu as pris la peine de nous donner ton opinion sur la question des fonds d’urgence, et c’est bien apprécié. Quelque chose me dit que l’année 2012 sera solide pour toi financièrement si tu suis ces conseils. Je te le souhaite sincèrement! 🙂

  14. Nina Atté dit :

    On pourrait penser que l’argent que l’on retire et que l’on met dans notre fond d »urgence nous fait perdre de l’argent.
    Mais c’est faux puisque l’argent retiré pour nos dépenses nous ruinant quelque part est vraiment perdu.
    Mais si en ce moment, on décide de ne plus dépenser cet argent et de le mettre dans le fonds d’urgence, non seulement nous économisons mais aussi nous gagnons de l’argent réservé au chaud.
    J’aime bien l’exemple des deux voitures car si on en vend une, largent que l’on dépensait pour la deuxième voiture, logiquement on n’a plus à le dépenser.
    Mais on peut faire comme si on a toujours cette voiture à entretenir et l’argent que l’on dépensait pour elle, il suffit de l’épargner.
    C’est vraiment une bonne méthode pour gérer son argent.
    Merci.

  15. Val dit :

    Bonjour malle,

    Désolée pour le délai à répondre, j’ai quelques petits problèmes personnels en ce moment qui arrivent en haut de ma liste de priorités, et ce au détriment de mon blogue malheureusement. Pour répondre à votre commentaire, vous avez tout à fait le droit à votre opinion et je la respecte, c’est d’ailleurs pourquoi je la publie. Je dois vous dire que vous m’avez fait penser à mon ex quand vous avez dit que cela ne sert à rien d’économiser puisque nous pouvons tout aussi bien mourir demain. C’était son argument favori, et au jour d’aujourd’hui, que je sache, il n’a pas changé d’avis. Une différence majeure avec vous cependant est le fait qu’il a 4 enfants.

    L’argent est fait pour être dépensé, certes, à condition d’abord que vous l’ayez gagné. Je ne suis absolument pas pour l’achat de biens de consommation à crédit. Le seul prêt que je considère « normal » est le prêt hypothécaire parce qu’il est vraiment difficile de pouvoir s’offrir un endroit où vivre sans passer par un prêt. Pour le reste, Dépenser Oui, mais à condition d’avoir l’argent. C’est pour cela que j’économise. Je bâtis un fonds d’urgence pour parer aux imprévus, ce qui va me permettre éventuellement de pouvoir rembourser ma maison plus rapidement, investir de façon rationnelle et le reste… sera pour avoir du plaisir 🙂

    Ne vous méprenez pas, je ne me prive de rien, même en ce moment. Je vais au restaurant de temps en temps, j’invite mes amis, je vais en France en vacances une fois par année avec mes enfants, j’ai une maison, une voiture, une vie agréable. J’ai des besoins simples et je suis bien dans ma peau, je me contente de vivre en deçà de mes moyens parce que je serai simplement incapable de vivre autrement. Si je continue sur ce rythme de vie je sais que je finirai riche, non seulement financièrement mais aussi moralement. Je ne suis pas endettée, à part pour ce qui est de mon prêt hypothécaire et celui-ci devrait disparaître dans moins de 5 ans si je parviens à rencontrer mon objectif. Vivre sans dette, sans boulet financier, me donne une liberté dont malheureusement peu de gens disposent.

    Je me suis peut-être mal exprimée, ou vous n’avez pas compris le but de ce blogue. Je ne suis pas « cadenacée par les interdits » dans le but de rester riche. Je ne suis pas riche, pas encore dumoins, mais j’ai bien l’intention de finir riche simplement en continuant de vivre le mode de vie que j’ai adopté, et qui me convient. Finir riche pour moi va au delà du simple aspect financier.

    J’espère avoir répondu, au moins partiellement, à vos interrogations. Quant à être écrasée par un bus demain, si c’est ce qui doit arriver, mes enfants et ma famille hériteront de ce que j’ai pu amasser jusqu’à maintenant et j’en suis heureuse. Comme dit mon père, « On n’a jamais vu de coffre-fort sur les cercueils », je n’ai jamais eu l’intention d’emmener mes avoirs dans ma tombe, mais j’espère bien qu’ils serviront à ceux que j’aime.

    Merci d’avoir pris la peine d’exprimer ici votre opinion, et au plaisir!

  16. malle dit :

    La question que je me pose c’est pourquoi economisez encore et encore pour être de plus en riche. Si on se refuse nos plaisirs pour gagner de l’argent alors quel est l’intérêt d’être riche. L’argent n’est il pas fait pour etre dépenser ?
    Ma vision des choses est sûrement décalée à la vôtre mais je préfère mourir pauvre en m’étant fait plaisir sur tout ce qui me faisait envie que de vivre riche et cadenacé par des interdits pour le rester.
    Cependant je n’ai pas d’enfants et le fait de mettre à l’abri mes proches resterai la seule motivation que j’aurais à devenir économe et riche (par lâ même occasion)..
    Mais je ne le suis pas et trouve au jour d’aujourd’hui qu’une idée pareille est totalement absurde car vous mourrez peut-être demain ecrasé par un bus ou dans un accident et vos économies ne vous serviront a rien..
    Merci

  17. Val dit :

    Je comprends ton point de vue « Aller de l’avant », mais il faut savoir que si une situation est bonne pour une personne, elle ne l’est certainement pas pour toutes! Tout dépend de la situation personnelle de chacun, cette situation qui impose de gérer son argent de la façon la plus optimale ou sensée possible (d’où le terme « Finances Personnelles »). Dans mon cas je ne me sentirais certainement pas à l’aise à l’idée de placer la majorité de mes liquidités en bourse. Je suis monoparentale, j’ai deux enfants à charge, une hypothèque à rembourser, et je ne suis pas salariée. Autant de raisons pour choisir de mettre de l’argent de côté dans un CELI sans y toucher. Avant tout c’est une question de confort et de gestion des risques. Certaines personnes n’ont absolument aucun fonds d’urgence et utilisent leur marge de crédit (hypothécaire ou non) en cas de pépin. L’important est de trouver un équilibre qui fonctionne bien pour l’individu que l’on est.

    Je ne considère pas que l’argent que je mets de côté dans mon fonds d’urgence dort, je pense plutôt qu’il m’aide simplement à bien dormir 😉

  18. Moi j’ai un fond d’urgence d’un mois seulement (ou même pas) et tout le reste est en bourse. L’argent ne dois pas dormir, car non seulement il perd de sa valeur mais aussi génère un énorme manque à gagner en prenant en compte les rendements importants qu’on peut réaliser en bourse, sans parler des interêts composés.

  19. grozzle dit :

    Merci Monsieur Fourmi 🙂 C’est une très bonne chose que vous appliquiez déjà ces conseils. J’ai moi-même fait assez longtemps la cigale; cependant avec de jeunes enfants à charge et une maison à entretenir il a fallu que je replace ma situation financière sur des bases plus solides. Bienvenue au Club des Fourmis!

  20. kessy007 dit :

    Très bons conseils.
    Dommage que je les applique déjà. C’est ça lorsqu’on fait l’acquisition d’un appartement. Il faut faire attention à ses comptes. Passer d’un mode cigale à un mode fourmis.

    Bonne journée..

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

CommentLuv badge

Abonnez-vous à ce blog par e-mail.

Saisissez votre adresse e-mail pour vous abonner à ce blog et recevoir une notification de chaque nouvel article par email.

Rejoignez 27 autres abonnés

Recent Comments

  • Objectifs 2017 publiés! (7)
    • Ginette Moreau: Bon retour! Bravo d’avoir fini de payer ta maison!
    • Isabelle: Et bien nous allons être toutes vigilantes et ne te laisseront rien passer !!! (rires) Bonne journée...
    • Diane Roberta: Je dois dire que ça fait un bien immense de retrouver ma source d’inspiration!
    • petitesoeur: là je te retrouve .. je te souhaite d’atteindre ces objectifs 😉
    • Mel: Chouette