Bric-à-brac: Défi « À bas la marge! » Complété! Révision des objectifs, Vacances et Site de Ventes Virtuelles

Je suis fière de vous annoncer que j’ai réglé la totalité de ma dette de marge de crédit vendredi dernier! Ta dah! Youhou, danse de loup! J’ai utilisé le remboursement d’impôt du gouvernement qui, ma foi, était plus important que prévu. J’ai reçu $4,276.84 du fédéral et $1,281.16 du provincial! La comptable m’avait bien annoncé ces chiffres mais je n’y croyais pas trop, donc j’ai attendu que l’argent soit effectivement déposé sur mon compte pour procéder immédiatement au remboursement total de ma fameuse dette. C’est arrivé le 15 avril, soit exactement le même jour un mois plus tôt, où j’avais pris le prêt de $4,000; il n’y a donc pas d’intêrets à payer sur le mois courant. Cette petite aventure m’aura coûté en tout et pour tout $13.11 en intérêts. Je ne me plains pas, c’est peu payé pour un prêt de $4,000! Je peux dire que j’ai profité pleinement du crédit à la rénovation qui était offert en 2009.

Aussi, je ne sais pas si vous l’avez remarqué sur la barre de progression à droite (que je vais retirer à la fin du mois ; -)) mais j’avais également baissé ma marge de crédit de $900 le 8 avril en plus des mini-versements de $10 dues aux journées dépenses $0 que je faisais régulièrement. Toujours dans le but de rembourser ma marge le plus rapidement possible j’avais utilisé le remboursement de mes assurances issu des frais du psychologue de ma fille, jumelé avec un versement du gouvernement pour le paiement de soutien aux enfants. La somme était montée à un peu plus de $800 mais j’avais arrondi le montant à $900, histoire de faire disparaître cette dette plus rapidement.

Prochains objectifs: Hypothèque et Fonds d’urgence

Je vous l’avais dit, je n’avais aucunement l’intention de laisser dormir cette dette ; -) Trente jours plus tard, nous y voila! Je n’ai plus dans la face ma dette de marge de crédit qui me rappelait mon divorce. Je suis libre! : -) C’est une belle manière de laisser ressortir son aggressivité, je me venge sur ma dette ; -) Il me reste mon hypothèque évidemment, et à ce sujet je dois mettre en place une stratégie car les banques ont pris tout le monde de court en augmentant les taux d’intérêts hypothécaires pour les prêts fixes de 3 à 5 ans tout récemment… La Banque Royale a ouvert le bal, suivi de très près par les autres banques, y compris ING Direct. Le taux sur 5 ans à ING est passé de 3.89% à 4.39% le 31 mars, soit une hausse de 0.50% qui a ensuite été majorée de 0.20% pour passer à 4.59% le 15 avril. On le savait, ça devait arriver, mais personnellement je ne me doutais pas que les banques allaient bouger avant que la Banque du Canada ne hausse le taux directeur. J’imagine que cette hausse sans préavis (et de plus vraiment élevée) a du en faire paniquer plus d’un et que les gens se sont précipités pour geler leur taux. Je n’ai de mon côté pas encore pris de décision. Je suis en train de vérifier quelles sont mes options et si, au lieu de prendre un taux fixe sur 5 ans je ne pourrais pas plutôt en prendre un sur 4 ans. Le taux sur 4 ans est à 4.19% donc plus intéressant mais je veux d’abord bien évaluer si le jeu en vaut la chandelle.

Ma stratégie étant de mettre maintenant toute mon énergie à me débarrasser de mon hypothèque le plus rapidement possible, je veux estimer en monnaie sonnante et trébuchante la possibilité de me libérer de mon prêt en faisant des versements additionnels de tout montant qui ne serait pas utilisé à d’autres fins, en utilisant la même méthode que ce que j’ai fait pour ma dette de marge de crédit. Chaque dollar compte! Évidemment je ne négligerai pas mes autres objectifs, et je ne payerais pas mon hypothèque plus rapidement au détriment de mon fonds d’urgence. Mon intention est de générer plus de revenus afin de ne plus être tributaire de quiconque (et donc des institutions financières) pour ce qui est de mes biens matériels.

Ma priorité principale a donc changé ces tous derniers jours et est maintenant de contribuer à mon fonds d’urgence pour atteindre l’objectif que je me suis donnée en début d’année, c’est-à-dire $12,500 d’ici le 31 décembre. Il faut donc que je rassemble $7,162.17 en 8 mois, ce qui est ambitieux mais faisable. Tout surplus, si surplus il y a, ira sur le paiement de la maison. J’ai mis ce qui me restait du remboursement du gouvernement sur mon fonds d’urgence.

Vacances

Il ne faut pas oublier non plus que je pars en France avec les enfants au mois de juillet. Je n’ai pas encore les billets d’avion mais il s’agit d’une dépense sans surprise. Mon père a contribué plus que généreusement en me versant une somme de $2,600 et je n’aurais qu’à payer la différence, c’est-à-dire probablement dans les $600 car les prix des billets sont vraiment très élevés en juillet. Je ne vais certainement pas pouvoir mettre de l’argent de côté quand je serai en France (même si le dollar Canadien est plus fort, l’Euro coûte cher…) mais nous avons besoin de ces vacances, besoin de nous ressourcer en famille. Cela fait deux ans que nous n’y sommes pas allés. Cette impression est encore plus forte pour mes enfants car ils sont jeunes et vivent sur le souvenir de leur grand-père, tante, oncle, cousins, cousines, etc… Je ne veux pas les garder éloignés de la famille et cela prend priorité sur tout le reste, même sur l’aspect financier.

Site de vente de garage virtuel

Quant à mon site de vente de garage virtuelle, pratiquement-neuf.ca, j’ai donné et vendu plusieurs objets, surtout des jouets. Je sais que plusieurs personnes sont intéressés de connaître les résultats. D’ailleurs Charles, du blogue Vie explosive en a fait la demande aujourd’hui. Les vêtements ont trouvé moins de preneurs (je devrais dire preneuses parce que la communauté de ce blogue est surtout féminine de par ce que je vends). Je vide donc tranquillement ma maison ce qui me fait très plaisir, tout en rendant service à autrui. Il s’agissait des buts principaux de ce nouveau site. Les recettes totales montent à $26 au jour d’aujourd’hui ce qui n’est pas une fortune, j’en conviens. Le site ne produit pas autant qu’il le pourrait parce que je ne trouve pas vraiment le temps de l’alimenter avec de nouveaux objets bien que mon inventaire soit bien garni. Je n’ai pas non plus le temps d’en faire la publicité. C’est un problème que j’aurais rencontré même si je n’avais pas lancé mon propre site et passé par des petites annonces. La différence ici est que c’est moi qui garde le contrôle! Et puis, j’ai tellement appris! ; -)

Mes priorités sont donc de le faire connaître tout en continuant à l’alimenter avec de nouveaux objets. Je suis satisfaite de ce à quoi j’ai pu arriver en un mois de temps, et je me dis que ce n’est que le début ; -) Aussi, je pense sérieusement à responsabiliser ma fille et lui faire prendre les photos des objets qu’elle pourrait choisir elle-même, ainsi que de les mettre en ligne parce qu’en fin de compte cet argent va servir principalement à financer le REEE de mes enfants;  j’hésite car je pense qu’à 8 ans elle est encore un peu jeune pour ce genre d’activités. D’un autre côté c’est une idée qui prend de plus en plus de place. Je n’aurais aucun problème à lui faire confiance et à la laisser gérer les manipulations du site. Je suis du genre « Lance toi et vois si tu peux voler de tes propres ailes » ; -) et puis je trouve que c’est une excellente manière pour les enfants de comprendre les opportunités que fournit l’argent. Après tout il s’agit surtout d’objets qui leur appartiennent de toute manière. C’est une décision en devenir que je ne vais pas tarder à prendre.

Voici pour les nouvelles. J’ai été très occupée cette dernière semaine et je n’ai pas beaucoup posté de billets. Encore une fois ce n’est pas l’envie mais le temps qui me manque. Au plaisir de reprendre les bonnes vieilles habitudes, j’ai beaucoup de sujets intéressants à aborder! ;- )

Share this:
Share this page via Email Share this page via Stumble Upon Share this page via Digg this Share this page via Facebook Share this page via Twitter


21 thoughts on “Bric-à-brac: Défi « À bas la marge! » Complété! Révision des objectifs, Vacances et Site de Ventes Virtuelles”

  1. Val dit :

    Merci Madeleine, pour ton gentil commentaire! Ton blogue aussi est excellent et très agréable à lire; je regrette de ne pas y passer plus souvent 🙂

  2. Val dit :

    Ah ah Dan, je suis sur un taux variable de 2.35% mais si je décide de geler mon taux cela se fait sur le taux fixe en cours, et non sur le taux variable. Ce serait trop beau! Donc si je décide maintenant de geler mon taux ce sera à un taux fixe de 4.59% si je choisis le terme de 5 ans, 4.19% si je choisis le terme de 4 ans.

    Ton idée d’investir dans une calculatrice est excellente LOL. Il est bien possible que je suive ce conseil! 😀

  3. Madeleine dit :

    Toutes mes félicitations Val! Tu es vraiment inspirante!

  4. Dan dit :

    Ceci dit si tu peux geler un taux fixe de 2.35% pour plus de 3 ans je dirais vas-y au maximum de temps possible. Le 4.59% c’est moins que j’ai toutes années confondu à l’époque alors c’est bien aussi mais moins bien que ton 2.35%.
    Je viens de vérifier le taux actuel révisable, le format à un peu changé, il est .50 de moins que le taux annuel fermé 3.25 à la place de 3.75, et il s’accompagne d’un rabais de 1.5% nous arrivons donc 2.25 la première année + une remise de 1.5% de ton emprunt…ça devient un peu compliqué tout…;-) ça je te laisse donc seule juge de ce qui est mieux pour toi. Je crois qu’il te faudra investir dans une calcularrice… 😉

  5. Val dit :

    Un Gros Merci Dan, pour le suivi et pour avoir tenté de m’expliquer ce que tu voulais dire! C’est très gentil et bien apprécié! 🙂

    J’ai compris les grandes lignes de la logique que tu as utilisé pour ta stratégie, et je vois maintenant ce que tu veux dire pour l’utilisation du fonds d’urgence (qui est en fait un fond d’épargne, mais je comprends tout à fait la logique de « compensation »). Je vais utiliser l’information (ou la nouvelle perspective) que tu fournis pour m’aider à déterminer ma propre stratégie. Sois sans crainte, nous savons tous ici que tu ne fais que partager tes trouvailles et opinions sur la question sans nous inciter à suivre tes conseils. Le but de ce blogue est de partager et ta participation est d’autant plus appréciée! Au plaisir! 🙂

  6. Dan dit :

    Val ce que je voulais dire c’est que si tu choisi un taux variable, tu prend le risque que le taux monte chaque année et arrive au-delà du 4.59% que tu peux obtenir maintenant. Or malgré la croissance importante de l’économie entre 1997 et 2007, les taux hypothécaires 1 ans ne sont passé que de 4.9% à 6.8% soit 1.9% de variation en dix ans. Comme si ton taux variable passait de 2.35 à 4.25% en 5 ans.
    Tu économiserait donc 4.59% – 2.35% = 2.24% la première année. Ici je parle d’un taux révisable annuellement, le taux est fixé annuellement. Il est évident que ce sont les premières années ou l’on économise le plus. De plus dans mon cas j’avais un rabais de 0.35%, donc c’est comme si ton prêteur te faisait un taux de 2% à la place de 2.35%. Dans une telle situation on est capable de supporter une augmentation de 2.59% x 2 =5.18% sur 5 ans «si» l’augmentation du taux d’intérêt est progressive. Car pendant les deux premières années on économise un peu plus que ce que l’on paiera les deux dernières années. Si après 5 ans le taux est plus bas que 7.18% tu a fait un gain net par rapport a un taux fixe 5 ans.
    Et si les taux monte plus vite que prévu ou s’il dépasse 7.18%? C’est là que le fond d’urgence entre en jeux. Car à ce moment là tu devra l’utilisé pour remboursé une partie du capital de ton hypothèque afin de compensé pour la hausse excédentaire du taux d’intérêt. Il va y avoir une augmentation du taux d’intérêt c’est sûr quant a savoir si cette augmentation se rendra à 7% personne ne peu le savoir. Personnellement j’en doute car la marge entre le taux directeur et le taux hypothécaire est beaucoup trop élevé. Mais si je savais l’avenir je ne serait pas ici, je serait en train d’emprunté un maximum d’argent pour le placé en conséquence et finir riche 😉 J’ajouterais que je ne suis pas un conseillé financier et que j’ai seulement quelques cours de cegep en conptabilité et en économie qui remonte loin et aucun en finances. Je ne te conseille donc rien car je n’en ai pas les qualifications pour le faire. Je voulais juste que tu sache qu’il y avait aussi d’autres avenues et que celle-ci à bien fonctionné pour moi. Et que si on en as la capacité (fond d’urgence adéquat) elle peut nous permettre de faire un pas de plus dans la bonne direction.

  7. Val dit :

    Merci petitesoeur! Quant à mon « assistante », absolument, j’y compte bien! 🙂

  8. Val dit :

    Bonjour Dan,

    C’est toujours un plaisir de te lire. En ce moment chez ING Direct j’ai un taux variable sur 5 ans de 2.35% donc il semble que j’ai le taux dont tu parles. J’ai la possibilité de geler ce taux sans frais tant que je choisis un terme de minimum 3 ans. Comme tu dis, la sécurité a un prix et de toute évidence tu as eu raison de rester variable avec ton hypothèque à l’époque. Cependant les taux n’ont jamais été aussi bas qu’en ce moment, qu’ils soient fixes ou variables. En gelant le taux à un minimum historique il y a de grandes chances que j’économise de l’argent sur le long terme; en tout cas c’était la théorie 😉 Les banques m’ont pris de court en augmentant sans crier gare leur taux fixe sur 5 ans… Il est maintenant à 4.59% au lieu de 3.89%, ce qui était un superbe taux sur 5 ans fixe… Je doute sérieusement que l’on puisse économiser en restant sur un taux variable sur les 5 prochaines années, à cause de la crise sans précédent dont nous sommes sur le point de sortir et qui a ramené les taux d’intérêt à un minimum jamais vu…

    Aussi, que veux-tu dire au sujet du fonds d’urgence et de la façon de l’utiliser pour palier une hausse rapide des taux d’intérêts? Merci encore pour ton commentaire.

  9. Val dit :

    Bonjour Lilideslacs,

    Tu m’as l’air d’être tombée sur une perle rare, tant mieux pour toi 🙂 DMun autre côté je ne suis pas trop sûre de ce que ton conjoint veut dire par « changements permanents », dans le sens où un changement peut… changer. Vous pouvez par exemple mettre en place une stratégie, et vous adapter en conséquence… Je viens de publier l’article que j’avais promis sur les systèmes des bocaux (jar system) de Gail Vaz-Oxlade… Cela peut peut-être vous donner une autre piste. Si je me rappelle bien cependant le point dans votre cas est que vous avez beaucoup de projets prioritaires (remboursement de dettes, frais de scolarité, achats divers, etc…) et peu de temps pour arriver à vos fins… Il n’y a pas tant de solutions que cela… Vous pouvez essayer d’augmenter vos revenus, ou bien réduire davantage vos dépenses courantes pour arriver à libérer de l’argent… ou les deux.

    Bon courage!

  10. Val dit :

    Merci Sylvain, c’est très gentil 🙂 Atteindre mes objectifs est bien dans mes intentions!

    De ton côté continue d’écrire sur ton blogue, j’aime beaucoup ce que tu fais!

  11. petitesoeur dit :

    félicitation pour ta marge!! tu es vraiment  » LIBRE » maintenant!!
    bravo également pour ton site ; c’est un bon début et puis.. si tu as une « assistante » , tu vas pouvoir mettre plus d’objets en vente !! 😉

  12. Dan dit :

    Bonjour miss Val
    je comprend ton problème au sujet du terme à choisir concernant ton hypothèque. Il existe dans certaines institutions des prêts de 5 ans variable. Je m’explique: tu t’engage pour 5 ans, le taux est révisable annuellement mais tu obtiens un rabais de l’ordre de .35 ou .50 % sur le taux annuel. Cette formule à bien fonctionné pour moi car bien que de 1997 à 2007 les taux aient augmenté, j’ai toujours payé moins cher que le taux 5ans. Évidemment le passé n’est jamais garant de l’avenir et ce qui a bien fonctionné pour moi ne fonctionnera peut-être pas pour toi. Mais si tu à bien développer ton fond d’urgence, il pourrait palier à une hausse rapide et importante du taux d’intérêt, cette formule permettant aussi de remboursé annuellement jusqu’à 15% de ton hypothèque total. Bref tout dépend de ta capacité à t’adapter a un changement rapide une 5 ans fixe ça protège mais la sécurité a un prix.

  13. Lilideslacs dit :

    Bonjour Val,

    Je voudrais revenir sur mon précédent message. Nous discutons de tout, mon mari et moi.

    Je crois simplement qu’il s’inquiète de ce qui peut arriver si nous changeons trop « drastiquement » les choses. Il m’a dit … les changements devront être permanent … pour ne pas retomber dans les mauvaises habitudes (surconsommation etc.)

    Par conséquent, si nous y allons trop drastiquement, sans nous laisser quand même respirer, nous finirons pas nous démoraliser avec les risques d’amener au sein du couple et de notre famille une tension qui n’est pas forcément souhaitable.

    Mais bref, je cogite encore 🙂

    Pas facile de faire des choix entre: payer les dettes, se faire un fond de secours, payer des projets urgents, etc.

    Bonne soirée !

    Lili.

  14. Sylvain dit :

    Que des bonnes nouvelles, félicitations ! J’imagine que cela te donne encore plus de motivation pour continuer dans cette voie 🙂 En tout cas bon courage pour le reste de tes objectifs, tu es bien partie pour tous les atteindre !

  15. Val dit :

    Merci Mama-Zen. Ce sera ton tour aussi tu sais, bientôt (jamais assez tôt, mais bientôt). Ce n’est qu’une question de temps… et d’argent…

    Tu m’as bien lu au sujet de ma fille… Les valeurs que tu cites font partie de celles que je veux lui transmettre. Je vais voir comment amener le sujet. Je sais qu’elle peut prendre de belles photos, ça peut être un début. Je pense qu’elle serait fière de les voir sur le site. Un pas à la fois 🙂

  16. Val dit :

    Oui Wonder Lisette, j’ai remarqué, mais j’ai également noté le fait que je dépense aussi un peu plus quand l’argent rentre plus, et ce sans raison… Par exemple mes journées dépenses $0 ont un peu souffert la semaine dernière, je suis allée luncher 3 fois dans la semaine! Cela faisait des mois que ça ne m’était pas arrivé. Et puis il y a aussi eu cette fameuse contravention pour jaywalking qui n’était évidemment pas au programme… C’est peut-être ce que tu veux dire par « le budget qui nous chouchoute »? En tout cas j’ai bien aimé l’expression!

    Je ne le regrette pas non plus. Ça fait du bien de se faire du bien de temps en temps, surtout quand ça fait longtemps mais bon, je garde un oeil quand même…

    Bisous!

  17. Mama-Zen dit :

    Que dire? FÉLICITATIONS! Quelle judicieuse utilisation de ton retour d’impot! Bravo! Dire que tu te sens libre est quasiment un euphémisme j’en suis sure!

    Pour ton site de vente en ligne, c’est gentil de nous dire comment tu t’en tires. C’est sur qu’en ayant moins de temps, les choses vont plus lentement. Pour ta fille, c’est vrai que 8 ans c’est un peu jeune pour ce genre de taches… mais je suis sure que tu saurais lui enseigner les aspects positifs: recyclage, récupération de votre espace vital, contribution à votre vie de famille… comme elle a un déficit d’attention, si le tout se passe bien ça peut etre une source de positif pour elle. Chaque défi compte. Si ça l’intéresse et qu’elle fait bien le tout, why not? 😉

    Félicitations encore je suis si contente pour toi!

  18. Félicitations !

    En latin, on dit « abyssus abyssum invocat » (l’abîme appelle l’abîme). Mais on pourrait tout aussi bien dire « aurus aurum invocat » (l’or appelle l’or).

    Tu as remarqué aussi, qu’une fois qu’on a commencé à rassembler des sous, d’autres sous arrivent sans crier gare ? Comme s’ils étaient « attirés » par les sous qu’on réussit à trouver ? Comme si le fait de chouchouter son budget déclenchait une réaction en chaîne et que pour finir c’est notre budget qui nous chouchoute ?

    En tout cas, chez nous c’est comme ça. On dirait bien que c’est pareil chez toi, non ?

    Bisouilles,

    Wonder Lisette.

  19. Val dit :

    Bonjour Lilideslacs,

    Merci du compliment, c’est vrai que je suis soulagée. J’y vois plus clair dans ma broussaille 😉 En tout cas je n’ai pas pu m’empêcher de sourire avec ta question! J’ai divorcé principalement (mais pas seulement) à cause de problèmes financiers que mon ex avait introduit dans notre couple mais que nous étions incapables de gérer conjointement! Attention, notre problème était bien plus grave que le simple fait de s’offrir un livre de temps en temps. J’avais d’ailleurs écrit un article sur le sujet des couples et de l’argent. Cet article est plus orienté sur les points à prendre en considération avant de se commettre, je l’avais écrit en introspection par rapport à ma situation personnelle mais tu peux peut-être y trouver des informations intéressantes.

    Je comprends bien que tu te sentes un peu… disons déçue, par la réaction de ton conjoint, mais d’un autre côté il n’a peut-être pas tort… Tant que les dépenses dont il parle ne sont pas énormes, je recommanderais le compromis. Comme je l’ai dit, la dette est une prison dont on a construit soi-même les murs mais on peut y laisser passer un rayon de soleil de temps en temps. Rien ne t’empêche de mettre une petite somme d’argent chaque mois pour les dépenses « loisirs », une somme qui devrait par contre être entendue entre vous deux et que vous ne devez pas dépasser. Cela incluerait donc de son côté ses dépenses livres (il pourrait d’ailleurs se les procurer d’occasion, il y a de très belles affaires à faire sur ce registre) et des dépenses lunch pour toi.

    La clef est de communiquer, et de s’assurer que vous êtes sur la même longueur d’ondes. Il devrait écouter ce que tu as à dire avec respect, tout comme de ton côté tu devrais écouter ce qu’il a à dire. Bon courage, et remonte moi ce moral! Tu vis dans un petit paradis, profites-en! Après la pluie le beau temps! 😉

  20. Lilideslacs dit :

    Wow … Bravo Val !!!

    C’est super que tu ais pu enfin te libérer de cette fameuse « marge ».

    Moi j’aurais une question … pour toi … et tout ceux et celles qui te lisent religieusement.

    Avez-vous eu du mal à faire accepter le changement de cap des finances à vos conjoints/conjointes/enfants ?

    Disons que la semaine dernière, en discutant avec mon mari, je me suis rendue compte qu’il me trouve un peu trop « drastique ».

    Il ne veut surtout pas ce sentir coupable parce qu’il s’achète un livre de temps en temps où encore que je me prive d’aller diner au resto un midi.

    Si je suis prête à bien des concessions pour atteindre l’objectif … dette zéro … cela n’ira pas sans mal si mon mari n’a pas le même idée que moi la dessus.

    Il est plutôt du genre … bon … on réussit à tout payer … il est où le problème ?

    Bien sur qu’il n’aime pas avoir des dettes … mais on dirait qu’il n’est pas conscient que cela prend quelques sacrifices tout de même pour s’en sortir … à moins de gagner à la loto rireeee

    Bref … je suis un peu ratapla aujourd’hui 🙁

    Bonne journée à tous !

    Lili

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

CommentLuv badge

Abonnez-vous à ce blog par e-mail.

Saisissez votre adresse e-mail pour vous abonner à ce blog et recevoir une notification de chaque nouvel article par email.

Rejoignez 27 autres abonnés

Recent Comments

  • Objectifs 2017 publiés! (7)
    • Ginette Moreau: Bon retour! Bravo d’avoir fini de payer ta maison!
    • Isabelle: Et bien nous allons être toutes vigilantes et ne te laisseront rien passer !!! (rires) Bonne journée...
    • Diane Roberta: Je dois dire que ça fait un bien immense de retrouver ma source d’inspiration!
    • petitesoeur: là je te retrouve .. je te souhaite d’atteindre ces objectifs 😉
    • Mel: Chouette