Objectifs Financiers – Mars 2013

  • Montant de ma dette: $132,634.90 (Octobre 2010) 30 mois restant - $38,183.24
  • REER - But - Complet pour 2013
  • Fonds d'urgence - But $10,000 - Rencontré!
  • REEE - But $3,600 9 mois restant - $2,700
  • Compte Actions - But $1,122.92 d'ici Juillet 2013 3 mois restant - $1,164.82
  • Fonds Voiture - But $10,000 26 mois restant - $6,365.37
  • Fonds Disney World - But $5,000 9 mois restant - $1,766.46

Objectif Personnel – Remise en forme

  • Perdre 7.6 kgs d'ici au 30 juin 2013
    Poids au 14 janvier 2013: 61.6 kgs
    Sem 1: 61.2 kgs. PERTE - 400 grs
    Sem 2: 61.2 kgs. - 0 gr
    Sem 3: 59.8 kgs. PERTE - 1,800 grs
    Sem 4: 59.4 kgs. PERTE - 2,200 grs
    Sem 5: 59.4 kgs. - 0 gr
    Sem 6: 59.2 kgs. PERTE - 2,400 grs
    Sem 7: 58.8 kgs. PERTE - 2,800 grs
    Sem 8: 59.4 kgs. GAIN - 2,200 grs
    Sem 9: 59 kgs. PERTE - 2,600 grs
    Sem 10: 57.8 kgs. PERTE - 3,800 grs
    Sem 11: 58.2 kgs. GAIN - 3,400 grs
    Sem 12: 58.4 kgs. GAIN - 3,200 grs 3 mois restant - 4.4 kgs

Combien coûte une nouvelle plomberie de double évier en ABS?

double évier - avant remplacementJe m’y suis mise, et je dois dire que mes amis avaient raison: Pas besoin d’avoir des abilités particulières, ni d’être fort physiquement. Et puis de nos jours on ne travaille plus beaucoup avec le cuivre ou le métal. Tout se fait en PVC, ou en fait en ABS dans mon cas, donc pas de soudure. Reconstruire sa plomberie sous son double évier de cuisine revient donc à construire un gros Légo. Et le bonus dans tout ça est que l’on n’a même pas besoin de couper l’eau dans la maison puisque l’on change les tuyaux qui mènent à l’égout. La photo montre le circuit d’origine, avec le broyeur à droite que j’ai décider de retirer complètement.

Enfin, cela m’a quand même pris 4 heures pour démancher l’existant, acheter le matériel nécessaire (il m’a fallu deux voyages au Rona du coin quand j’ai compris qu’il valait mieux tout changer plutôt que d’essayer de garder certaines parties) et installer le nouveau circuit. Il faut dire que ce n’est pas quelque chose que je fais tous les jours donc il y a eu beaucoup d’analyse (j’adore prendre mon temps pour analyser tout ce qui se fait, c’est une déformation professionnelle ; -)) et un peu (beaucoup) de tatônnements. Un plombier de formation aurait probablement tout terminé en une petite heure de temps. Enfin, j’ai appris beaucoup et je dois dire que j’ai aimé l’expérience.

Ce que je n’ai absolument pas aimé par contre est le fait que c’est un travail sale… On travaille avec de vieux tuyaux (dans mon cas ils avaient plus de 20 ans) qui en ont vu passer… Il a fallu que je retire le broyeur existant, qui était plein (je vous passe les détails) et qui n’avait pas fonctionné depuis plusieurs mois, voire années. Disons que j’avais négligé la situation pendant très longtemps, assez d’ailleurs pour que ça génère un mini dégât d’eau au sous-sol… À l’origine j’avais prévu de me contenter de retirer le broyeur seulement mais en le démanchant je me suis aperçue que l’ensemble des tuyaux ne tenait pratiquement plus. J’ai donc tout coupé et j’ai reconstruit un nouveau circuit. C’est beaucoup plus facile et le prix est dérisoire de toute manière, comparé aux soucis de raccorder du neuf avec du vieux.

Les outils

  1. Scie à métaux: $6.96
  2. Colle à joint: $2.19 (que j’avais déjà)
  3. Papier abrasif: $9.99 (que j’avais déjà). Nécessaire pour bien nettoyer les embouts que l’on garde, au début et à la fin du circuit
  4. Pince multiprise: Environ $15 (que j’avais déjà). Peut-être pas nécessaire pour un homme, mais bien utile dans mon cas!
  5. Marteau: Environ $10 (que j’avais déjà). Très utile pour démancher le broyeur, mais pas nécessaire pour refaire sa plomberie en temps normal
  6. Tournevis: Environ $5 (que j’avais déjà); nécessaire pour défaire l’installation actuelle, inutile pour remonter son circuit en ABS
  7. Des chiffons. Plein de chiffons! $0, à moins que vous ne teniez absolument à en acheter ; -)

Sous un évier de cuisine le diamètre des tuyaux est de 1,5 pouces. Et oui, j’essaye toujours de travailler en centimètres mais dans ce cas je n’ai pas eu le choix de me mettre aux pouces parce que sinon c’est impossible de se faire comprendre chez Rona lol! Enfin je m’estime chanceuse, les diamètres sont écrits directement sur les embouts des tuyaux, ça simplifie la tâche!

Les matériaux

  1. Tuyau ABS: $6.79 (que j’avais déjà puisque j’avais refait le circuit dans la salle d’eau). On coupe le tuyau aux mesures nécessaires. Quand je vous parle de légo ; -)
  2. Crépine: $20.49. C’est l’ensemble de pièces qui part de l’évier vers le tuyau de drainage. C’est ce qui coute le plus cher. Je n’en ai acheté qu’une, j’ai pu réutiliser l’existante qui était sur mon évier gauche
  3. Adaptateur ABS (x2): $3.88
  4. Adaptateur « Y » ABS: $4.69
  5. « T » en « Y »: $0.99
  6. Siphon: $3.39
  7. Manchon: $2.39
  8. Coude: $0.99

double évier - après remplacementLe prix des matériaux revient à $40.22, donc avec taxes à $46.24. J’assume que vous avez déjà les outils nécessaires mais sinon vous pouvez les rajouter  au total. Et bien sûr si vous devez remplacer les deux crépines le prix monte alors à $69.81 avec les taxes.

Voici donc un projet facile, « rapide » et à moins de $100 qui peut vous économiser beaucoup d’argent à long terme. Vous pouvez constater le résultat sur cette photo. On y voit beaucoup plus clair sous l’évier (et cela n’a rien à voir avec la qualité douteuse des photos, désolée!). Il y a juste quelques points auxquels il faut faire très attention pour réussir ce projet.

  1. Couper le tuyau ABS à la bonne longueur. Ne pas oublier que les tubes s’emboîtent entre eux, donc calculer un peu plus long de chaque côté
  2. Bien nettoyer et bien enduire de colle les deux côtés des tuyaux (mâle et femelle)
  3. Bien serrer, dans mon cas avec la pince multiprise, les embouts avec filetage

 

Je peux enfin utiliser les deux cotés de mon évier de cuisine! Et je ne stresse plus à l’idée que mes amis utilisent l’évier de droite sans savoir qu’il ne fonctionne pas. Comme je suis le genre de personne qui adore « prêter sa cuisine » à ses amis, c’est un gros Plus pour moi lol!

Les rénovations, ça peut être très agréable : -) Allez-y, lancez-vous!

Share this:
Share this page via Email Share this page via Stumble Upon Share this page via Digg this Share this page via Facebook Share this page via Twitter

Bilan du mois de Mars 2013

Mars est arrivé et est reparti sans que j’ai vraiment réalisé ce qui se passait. Je travaille vraiment beaucoup et du coup je n’ai pas beaucoup de temps pour quoi que ce soit d’autre. Ma Grande Amie Danielle est toujours au diable vert dans le nord du pays et du coup j’ai invité la plupart de ses amis, et certains que nous avons en commun, à la maison pour Pâques. Il s’agit bien là d’une des seules activités sociales que j’ai pu faire dans le mois! Je suis aussi très axée sur les matches du Canadien. Je n’en rate pratiquement aucun. Je les regarde soit chez des amis, soit sur mon laptop, soit dans un bar si je n’ai pas les enfants. Étant donné qu’il s’agit d’une saison écourtée les matches sont très fréquents, très rapprochés les uns des autres. Il est clair que c’est une autre des raisons pour laquelle je ne donne pas beaucoup de nouvelles ces derniers temps!

J’ai magasiné mes portes patio. Fait! Yeah, de belles portes toutes neuves qui vont garder la chaleur à l’intérieur, ça va faire du bien!

J’ai fourni tous mes documents d’impôts à mon comptable et je sens que je vais devoir le relancer cette semaine pour m’assurer que tout est bien sous contrôle.

J’ai même fait quelques petits travaux de rénovations aujourd’hui. J’ai retiré mon broyeur à déchets qui ne fonctionnait plus depuis des lunes et j’ai refait la plomberie sur les deux éviers (tant qu’à y être…).

Mon objectif de revenir vers mon poids santé continue même si dernièrement j’ai repris du poids. Je suis sûre que c’est en relation directe avec le hockey lol! Je surveille moins ce que je mange, et je ne fais toujours pas d’exercice. Et puis je continue à déguster des gâteaux au bureau! Enfin, je vais sortir les vélos dans une semaine ou deux, la belle saison arrive et mon deuxième garage sera libéré bientôt, ce qui fera de la place pour les vélos.

Je voulais écrire un article en mars sur l’allocation que j’ai commencé à donner aux enfants en janvier et cela n’est jamais arrivé, je le reporte donc pour avril. Une chose est absolument certainement, je sais que même si je pouvais prendre ma retraite demain je ne m’ennuyerais jamais lol! Je n’arrête pas!

Ah oui, en fouillant sur Kijiji j’ai trouvé une opportunité d’économiser un peu sur les capsules Nespresso. Celles-ci coûtent environ $140 (dépendamment du genre de capsules) pour 200. La personne que j’ai trouvée sur Kijiji travaille chez Nespresso et a droit à 200 capsules par mois. Autant vous dire que j’ai sauvegardé son numéro sur mon téléphone! Mon ancienne voisine a aussi une machine Nespresso et elle est d’accord pour qu’on en achète ensemble, je vais donc faire le plein de capsules bientôt à moindre coût.

Et puis mon ordinateur de bureau a décidé de faire des siennes. Cela fait 4 ans que je l’ai maintenant et je regardais un match du Canadien la semaine dernière quand, tout à coup… plus de connexion réseau! Mon routeur fonctionnait bien, mon laptop et iPod étaient ok, et j’ai fini par regarder le reste du match sur mon laptop. Rien ne sert de dire que je n’étais pas de bonne humeur! Je pense qu’il s’agit peut-être d’un virus, ou encore une défaillance mécanique… Bref, il semble que je vais devoir m’acheter une nouvelle machine bientôt… On dirait que je vais devoir me mettre au diapason et payer le fameux Écofrais qui a vu le jour au Québec le 1 octobre 2012…

Et enfin j’ai inscrit les enfants en camp avec hébergement pour une semaine, en Beauce. C’est une région du Québec que je ne connais pas. À ma grande surprise mon fils a aussi décidé qu’il voulait y aller, donc les deux sont inscrits pour une semaine. C’est une première, nous verrons bien comment cela va se passer.

Objectif Numéro 1: REER – Contribuer assez pour ne pas devoir de l’impôt pour l’année 2011

La date limite pour cotiser cette année était le 1er mars 2013. J’espère que vous étiez dans les temps!

Objectif Numéro 2: Continuer ma contribution au REEE des enfants

Toujours en autopilote, je suis à 25% de cet objectif.

 

Objectif Numéro 3: Continuer à trader sur le Net

Ok donc le but est de Générer un profit de $1,000 en 6 mois, soit $1,122.92 d’ici au 30 juin 2013. À titre d’information seulement (je ne vous recommande pas de les acheter vous-mêmes, je ne donne aucun conseil dans ce sens), les actions que j’ai dans mon CELI en ce moment sont UUU.TO (Uranium One Inc) et CS.TO (Capstone Mining Corp). Je n’ai pas vendu; cependant l’action CS.TO a glissé en février et en mars, ce qui fait que je suis revenue au point 0. Bien sûr tant que je ne vends pas je ne peux pas enregistrer de gains ni de pertes mais je peux quand même dire que je suis revenue au point mort à ce sujet.

Objectif Numéro 4: Continuer à verser sur mon fonds Voiture

Je n’ai pas encore fait changer mes pneus d’hiver, je vais prendre rendez-vous pour la semaine prochaine. Il va falloir que je fasse vérifier ma roue avant gauche suite au problème du mois passé, et que je demande un alignement. Je vais en profiter pour essayer de négocier un bon prix pour mon problème de rouille. Ma stratégie est de « faire durer la carrosserie » jusqu’à tant que le moteur ne me lâche.

Aujourd’hui j’ai $3,634.63 sur ce compte. Je suis à 36.35% de cet objectif sur lequel il reste 26 mois.

 

Objectif Numéro 5: Compléter le financement du fonds Disney World! $5,000 en deux ans – Deuxième année

Le Disneymomètre trône fièrement dans notre cuisine!

Aujourd’hui j’ai $3,233.54 sur ce compte. Je suis à 64.67% de cet objectif sur lequel il reste 9 mois. Le placement garanti à 2% pendant 90 jours chez ING Direct a pris fin vendredi dernier et l’offre n’a pas été renouvelé donc je suis revenue sur un taux moins intéressant de 1.35%. Quand on y pense, c’est en dessous de l’inflation donc dans les faits je perds de l’argent à le laisser ainsi sur un compte d’épargne mais bon… Au moins il ne traîne pas à la Banque Royale ou ailleurs où il ne me rapporterait aucun intérêt du tout… ou si peu. Je viens de regarde, le compte d’épargne à taux d’intérêt « élevé » de la Banque Royale est aujourd’hui à 1.2%… Je préfère rester où je suis, surtout qu’il s’agit d’un CELI.

Objectif Numéro 6: Continuer les travaux de rénovation sur la maison

Je me suis enfin décidée pour les portes patio, ce qui devrait faire un petit trou dans mon fonds d’urgence puisque je n’ai pas tout la somme de côté, soit presque $6,600 pour trois portes. Par contre je suis ravie de pouvoir annoncer que j’ai (enfin) refait la plomberie sous mon double évier de cuisine. L’évènement déclencheur a été le fait que j’ai reçu du monde pour Pâques et que la plupart de mes amis m’ont fait clairement sentir que je devrais arrêter de procrastiner sur mon broyeur qui était brisé depuis un bon moment. Résultat, je ne pouvais plus m’en servir et du coup mon évier droit était inutilisable. C’est ok quand on est seule avec 2 enfants, mais à un peu plus que 15 personnes dans la maison ce n’était pas très acceptable. Pour moins de $100, 4 heures de travail (puisque je tâtonnais assez!) et 2 voyages à Rona qui heureusement est derrière chez moi, j’ai changé la crépine de l’évier et refait la tuyauterie en PVC. En fait le deuxième voyage n’était pas dû à une mauvaise planification, c’est simplement que j’ai réalisé que les tuyaux et le syphon que j’avais l’intention de garder étaient en fait au bout de leur vie également. Valait mieux tout refaire à neuf, après tout ça ne coûte pratiquement rien.

Un travail sale, c’est le moins que je puisse dire… Disons que j’ai détesté ces 4 heures très profondément. J’ai pris des photos des étapes à suivre que j’ai l’intention de partager avec vous dans un article futur.

Objectif Numéro 7: Travailler sur mon blogue, aider les autres

On va laisser faire pour le mois de mars… Je ne me suis pratiquement pas loguée sur mon blogue ce mois ci…

Objectif Numéro 8: Me remettre en forme!

L’objectif progresse, j’ai perdu 3,200 kilos malgré les gâteaux et autres gâteries qui défilent au bureau, et les games du Canadien : -) Faire de l’exercice ne m’attire toujours pas, il n’y a rien à faire. J’espère que l’arrivée du printemps va m’inspirer un peu plus parce que j’ai eu quelques remontées de poids dans les dernières semaines, même si la tendance est toujours à la baisse. Disons que ma perte de poids pourrait être plus rapide si j’étais plus motivée.
Enfin pour la progression, je suis passée de 61.6 kilos à 58.4 kilos en 12 semaines, soit une perte de 3.2 kilos. Je ne me sens toujours pas mieux, et je le mets sur le fait que je ne fais toujours pas d’exercice; d’un autre côté je ne me sens pas moins bien non plus. Le seul point qui me fait vraiment réaliser que j’ai perdu du poids est que j’ai besoin d’une ceinture pour certains de mes pantalons, mais pas pour tous. Bref, je vais continuer sur cette voie et je me dis que je vais bien finir par me sentir mieux lol!

Et voila pour moi pour le mois de mars! Et vous, avez-vous rencontré vos objectifs ce mois-ci?

Share this:
Share this page via Email Share this page via Stumble Upon Share this page via Digg this Share this page via Facebook Share this page via Twitter

Comment magasiner des portes-patio et faire marcher la concurrence

objectif Nouvelles Portes FenêtresVous avez du remarquer que je n’ai pas donné beaucoup de nouvelles dernièrement. En fait j’étais à la chasse aux portes-patio! Un de mes objectifs cette année est de remplacer les 3 portes-patio de la maison, qui ont vraiment passé, et dépassé, leur date de non-retour. Elles n’ont jamais été changées et la maison a été construite en 1987; il s’agit donc de portes doubles mal isolées, difficiles à nettoyer avec des poignées plus que fatiguées. Mon propriétaire précédent, Monsieur Tape-À-L’Oeil, n’en avait que pour l’apparence sans aucun égard pour la qualité des matériaux. Résultat, la maison se détériore plus rapidement. Elle a l’air belle de loin, il s’agit de ne pas s’en approcher ou pire encore, de vivre dedans!

Les fenêtres sont notre vue sur le monde, elles devraient laisser entrer le plus de lumière possible tout en étant bien isolées et offrir une vue apaisante. Enfin bon, pour le deuxième point on peut toujours laisser libre place à son imagination ; -)

Fidèle à mon habitude de magasinage j’ai fait 7 demandes de soumission à des magasins différents en prenant bien soin de les mettre en concurrence directe les uns avec les autres. Bien sûr, avec un travail à temps plein et étant seule avec deux enfants cela prend du temps et de l’organisation, surtout que ces marchands ne travaillent pas le dimanche. Ça n’a pas manqué, sur les 7 il y en avait un qui voulait vraiment, vraiment, faire affaire avec moi; même s’il était plus cher que les autres de près de $1,000 nous avons fini par nous entendre.

La morale de cette histoire est que si l’on veut, on peut. J’étais persuadée que dans la ronde des négociations il allait jeter l’éponge. J’ai fini par lui dire mon prix, soit $6,500 taxes comprises, et il m’a accoté à $6,553. Je n’allais pas pinailler pour $53, surtout que pour ce prix j’ai du triple vitrage sur deux de mes portes! Il s’agit de portes Fenplast, au niveau qualité elles sont quotées dans les meilleures sur le marché.

Voici la méthode que j’ai utilisée:

Déterminer avec qui on veut faire affaire

Tout d’abord j’ai contacté les marchands « sûrs », ceux avec qui je voulais faire affaire d’une façon ou d’une autre. Comme j’avais déjà fait changer deux fenêtres chez Portes et Fenêtres Verdun ce sont les premiers que j’ai contacté.

Ensuite je suis allée sur le site de Fenplast et j’ai contacté les deux distributeurs les plus proches de chez moi, soit

Idéka Portes et fenêtres, et

Portes et Fenêtres Rive-Sud

Utiliser un groupe « témoin » pour une idée du prix idéal

 

Après ça j’ai fait d’autre demandes supplémentaires chez des marchands dont la plupart sont localisés sur la Rive-Sud de Montréal pour avoir une idée des prix moyens. On les appellera le groupe « témoin ».

Les 4 marchands « témoins » ont offert des soumissions entre $5,500 et $7,500, et les 3 marchands principaux étaient tous entre $6,500 et $8,500 (donc visiblement plus cher) et ce bien sûr pour sensiblement les mêmes produits. Tous, sauf Auroral avec lequel il y a eu un malentendu, se sont déplacés pour prendre les mesures des ouvertures et me faire leur speech de vente. D’où le manque de temps que j’ai eu ces temps-ci pour m’occuper d’autre chose! Je dois dire que tous étaient sympathiques, professionnels, polis et dédiés.

J’en suis donc arrivée à la conclusion que le prix moyen pour ce que je cherchais devait s’élever dans les $6,500, le prix le plus bas que Portes et Fenêtres Rive Sud offrait. C’est la somme finale que j’ai indiqué au vendeur qui m’intéressait le plus. Je n’avais rien à perdre et tout à gagner : -)

Sélection du soumissionnaire

J’ai choisi Idéka pour l’entregent et le professionnalisme du vendeur, ainsi que pour la réputation qu’ils ont sur qualité du service rendu. Mes voisins ont faire remplacer toutes leurs portes et fenêtres avec eux et ils ont eu un service impeccable. Sans parler de la qualité et de la finition du travail. J’ai aussi beaucoup aimé la façon dont le vendeur était préparé, la diligence avec laquelle il présentait ses options et la rapidité d’exécution et d’adaptation. Pensez-y, il était $1,000 plus cher et pourtant s’est organisé pour accoter le prix que je lui avais donné. Bien sûr j’avais fait mes devoirs avant, soumissions de la concurrence à l’appui, et cela a grandement facilité la phase des négociations. Idéka est revenu prendre les mesures des portes et on devrait venir mes les installer dans 4 à 6 semaines.

Il me reste maintenant à contacter les 6 soumissionnaires qui n’ont pas fait la vente pour les en informer. Question de respect vraiment.

Moustiquaires rétractables

Dernier point mais non des moindres: Je fais installer des portes françaises dans ma chambre à coucher, ce qui sera parfait avec mon nouveau balcon « Juliette » qui date d’octobre dernier. Le problème avec les portes françaises, qui s’ouvrent dans ce cas vers l’intérieur, est les moustiquaires. Je ne veux pas de portes moustiquaires qui doivent être retirées chaque hiver et remises au printemps. Je suis donc en train de magasiner les moustiquaires rétractables. Il y en a deux connues sur les marché, soit la marque Phantom et la marque Mirage (site en anglais) que l’on trouve chez Costco.

Évidemment je ne vais pas être en mesure d’ouvrir ma porte française tant que la moustiquaire ne sera pas installée donc ceci est devenue ma nouvelle priorité. J’en aurais plus à vous dire sur le sujet prochainement!

Financement?

Bien sûr que non! J’ai l’argent donc je vais l’utiliser, pas question de prendre un prêt. Je vais certainement payer avec ma carte American Express, s’ils l’acceptent. Cela va me faire des points air miles que je pourrais utiliser pour m’offrir autre chose : -)

Share this:
Share this page via Email Share this page via Stumble Upon Share this page via Digg this Share this page via Facebook Share this page via Twitter

Réponse au lecteur: 6 étapes pour démarrer une nouvelle vie professionnelle

je-réponds1-300x200Cet article est en réponse au commentaire de Lynda laissé sur l’article intitulé Introspection et entreprenariat: La définition de « Partir à son compte » par Val. Du coup j’en ai relu mon article, évidemment, et j’ai été plutôt ravie, mais pas surprise, de constater que je suis toujours dans le même état d’esprit. Je suis beaucoup moins fatiguée par contre! Je faisais des heures de fou à l’époque, beaucoup plus que ce que je ne fais maintenant. Comme quoi chaque contrat est différent, vient avec ses propres paramètres, et ajoute à la variété des défis. J’adore ces environnements changeants, sans compter la possibilité de me reposer entre deux périodes difficiles.

Lynda est arrivée à un carrefour dans sa vie. Sa vie est confortable. Elle a un emploi stable, un fond de pension, des assurances. Elle a des enfants qui ne sont pas encore adolescents, un mari qui est déjà à son compte; bref une vie sans histoires. Mais voila, Lynda aspire à une autre vie professionnelle qui lui donnerait plus de temps dans sa vie personnelle, et ce même si cela signifie que son ménage aurait moins d’argent à la fin du mois; elle réalise que le temps passe, que l’on n’a qu’une vie et qu’elle est peut-être bien en train de la laisser filer entre ses doigts sans en profiter comme elle le devrait. Lynda est entrée dans une période de réflexion. Combien de personnes vivent ce même questionnement à un moment ou un autre de leur vie? Je suis prête à parier qu’il y en a beaucoup. J’étais à ce même carrefour avant de me décider de faire le saut. Je suis revenue à salaire quand j’ai voulu avoir mon deuxième enfant, puisque mon mari à l’époque ne travaillait pas. Et puis je suis restée à salaire par la force des choses, à cause du divorce et du manque de stabilité général dans ma vie personnelle. Je ne pouvais pas me permettre d’être instable dans ma vie professionnelle en plus de l’être personnellement. Pourtant, dès que j’ai pu (et ça a été long!) je suis retournée à mon compte. Et je n’ai pas du tout l’intention de me remettre à salaire à moins de n’en avoir absolument pas le choix.

La chance que j’ai, et que je pense que Lynda a également, est que mon expertise professionnelle convient parfaitement à un emploi salarié et/ou à un emploi indépendant. Je n’ai jamais eu l’intention de me recycler complétement, de repartir de la case Départ. Les étapes sont sensiblement les mêmes, mais les risques sont évidemment plus grands. Étant dans le milieu de l’informatique il est plutôt facile de trouver des contrats. En tout cas c’est plus facile que pour d’autres moins chanceux qui sont dans d’autres secteurs. Et il est tout aussi facile de passer d’un travail salarié à un travail à contrats, et vice-versa. Je connais pas mal de monde qui oscille entre les deux types de situation et cela leur convient bien.

Cependant voilà, il est bien facile de parler de démarrer une nouvelle vie professionnelle, mais comment se prépare-t-on? Il est évident que l’on ne peut pas se lancer dans le vide sans filet de protection. La solution de facilité, celle de rester où l’on est et de subir sa vie comme étant le prix à payer pour être confortable, nous paralyse. Il n’est pas facile de planifier son départ pour l’inconnu, ne serait-ce que mentalement, surtout si sa charge de travail, la peur de quitter le monde que nous connaissons, et l’inquiétude sur la façon dont nous allons procéder financièrement nous habitent.

Personnellement, ma préparation a pris beaucoup de temps. J’ai voulu attendre que ma situation personnelle et ma situation financière se stabilisent avant de faire le saut. Mes enfants étaient vraiment jeunes, je ne pouvais absolument pas compter sur mon ex pour m’aider à gérer ma réalité quotidienne. Perdre mon emploi à l’époque aurait été la pire des choses qui auraient pu m’arriver, donc il était bien évident que quitter mon emploi volontairement était certainement la dernière chose à faire! Par contre rien ne m’empêchait de préparer ma sortie. Je me suis donc mise en contact avec des chasseurs de tête dans mon secteur professionnel; j’ai pris le temps de rencontrer des recruteurs pour mieux comprendre le marché et aussi, et surtout, pour me mettre dans le bain, pour donner à un concept encore abstrait une perspective bien concrète. Cela n’a pas servi aux chasseurs de tête puisque je n’ai pas pris action immédiatement mais ça m’a servi moi, et que je sache, je suis bien la personne la plus importante dans ma vie professionnelle! ; -) Voici donc ce que je pense qu’il faut faire, ou au moins avoir en tête, avant de prendre action:

Développer votre réseau

J’ai développé mon propre réseau de contacts avant de faire le saut, et celui ci n’a cessé de grandir et de s’étoffer depuis. Bien sûr, la réputation est clef. Elle est difficile à mettre en place et très facile à détruire. Par contre, une chose est sûre, il faut commencer quelque part. Et le bouche à oreille fait son œuvre à tout coup.
Si vous cherchez une nouvelle voie, une nouvelle carrière, vous aurez besoin d’entrer en contacts avec des personnes qui ne sont pas dans votre sphère habituelle. Ces personnes vous aideront à réussir. Si vous ne prenez pas le temps de rencontrer les personnes appropriées et de chercher des opportunités, il est irréaliste de s’attendre à réussir. Le réseautage est primordial, ne jamais l’oublier.

Mettez vos finances en ordre

Et oui, on en revient toujours à l’argent, et dans ce cas précis il est très important d’avoir une assise solide avant de penser à se lancer. Les premiers mois sont les plus difficiles, et c’est pour cela qu’il faut avoir un bon coussin de départ. En général il faut compter un maximum de 3 mois dans un contrat avant d’enfin enregistrer une rentrée d’argent. C’est long, croyez moi. Pour être certain de son coup le mieux est de prévoir 6 mois d’avance, 6 mois pendant lesquels on n’aura pas besoin de s’inquiéter de ses finances et on pourra se concentrer sur son objectif premier, partir son entreprise, ou vivre son rêve. 6 mois d’avance, cela veut dire 6 mois de factures, d’hypothèque, d’épicerie, de taxes, de maintenance de véhicule. Il s’agit de 6 mois de tout ce qui est absolument essentiel pour fonctionner, donc cela ne tient pas en compte le reste. La motivation, la volonté d’y arriver est primordiale pour réussir. Si possible au début, essayez de conserver une source de revenus fiable, peut-être par l’intermédiaire de votre emploi, de votre conjoint ou encore via l’accès à une pension.

Traitez vos finances personnelles comme vous le feriez si vous étiez une entreprise à part entière. Pouvez-vous réduire vos frais fixes? Faites le! Si vous voulez partir à votre compte ou vous recycler d’une manière ou d’une autre vous ne devriez pas avoir de dettes, ou encore très peu. Cela veut dire aucune dette de consommation, dettes de cartes de crédit ou autres. Traîner une dette correspond à trainer un boulet, un poids qui gène la liberté de mouvements et de décision. Un poids qui pourrait vous coûter très cher dans votre but de liberté.

Communiquez

Surtout si vous êtes marié! Assurez vous que votre conjoint comprenne votre état d’esprit, comprenne que vous n’êtes pas heureux, que vous avez besoin de briser vos chaînes. Il s’agit d’une grosse décision et elle ne peut pas se prendre individuellement si vous êtes en couple. De toute façon il ne faut pas se leurrer: vous aurez besoin du support moral, et aussi probablement financier, de votre conjoint.

Sur le plan émotionnel, il sera beaucoup plus facile de surmonter vos peurs et insécurités (vous en aurez, c’est garanti), si vous disposez de personnes proches de vous pour vous encourager. Et sur le plan financier, vous aurez besoin de leur aide pour couper dans les dépenses et/ou pour peut-être fournir d’autres sources de revenus. C’est aussi une belle façon de cimenter le couple, de regarder ensemble dans la même direction.

Vous devez donc aussi penser aux gens qui seront touchés par votre décision, et obtenir leur soutien. Certains sacrifices devront peut-être être faits au début, mais vous serez prêts ensemble à y faire face.

Ignorez ce que les autres pensent

Cela n’a jamais été le cas pour moi et je m’estime chanceuse: pour beaucoup, savoir ce que nos amis et collègues pensent de nous est très important. Du coup, si le moment arrive de procéder à un changement majeur qui pourrait affecter notre statut aux yeux des autres devient un élément paralysant. Cependant, pensez-y, vous ne pouvez pas laisser les autres décider comment vous allez vivre et quel chemin vous allez suivre. Ceux qui sont vos vrais amis vous soutiendront quoiqu’il arrive. Et les autres… vous ne devriez pas les écouter de toute façon.

Planifiez, planifiez, planifiez!

Une fois que vous avez pris la décision d’aller de l’avant, mettez un plan d’action en place. Fixez les dates auxquelles vous accomplirez les étapes qui vous mèneront à votre but. Soyez précis et exhaustif. Utilisez un budget basé sur les revenus et les charges prévus, de sorte que vous n’aurez pas de surprise au niveau financier.

Vous pouvez essayer d’être freelance ou bénévole pendant votre temps libre. Décidez où vous voulez aller, préparez vous pour une crise financière imminente même si elle a peu de chances d’arriver, et surtout, soyez prêt à vivre les conséquences de vos actes.

Et enfin, Regardez devant vous

Il vous faudra tourner la page sur votre ancienne vie pour de bon, afin de donner votre maximum sur la nouvelle. Facile à dire mais pas si facile à faire, je sais. Lorsque vous commencez à planifier et à réaliser l’ampleur de la tâche qui vous attend, il est possible que vous regrettiez de laisser derrière vous les primes annuelles, les actions et autres avantages dont vous bénéficiez en tant que salarié. Votre choix est fait, regardez donc devant vous!

 

Voila donc les conseils que j’ai à donner sur le sujet. Si vous êtes comme moi, il arrivera un moment où vous ne serez plus capable de prétendre et de continuer à jouer le jeu. Après plusieurs années dans une compagnie où je n’étais plus heureuse, je suis arrivée à la conclusion qu’il fallait prendre les mesures nécessaires quand j’ai réalisé que mon bien-être en était affecté. Je n’avais plus envie de me lever le matin, je n’étais plus motivée (ce qui, dans mon cas, est une grosse révélation!), bref je n’avais pas envie d’aller au bureau, qui était l’endroit où je passais le plus clair de mon temps. J’étais tellement joyeuse le jour où j’ai donné ma démission, c’était l’un des plus beaux jours de ma vie. J’avais peur, c’est vrai, mais le sentiment sous-jacent était le soulagement, la joie. Je savais en mon fort intérieur que je faisais le bon choix, et je n’ai jamais regretté mon geste. C’est la meilleure décision que j’aurais pu prendre, professionnellement parlant mais aussi personnellement. Rien, pas même l’idée d’une promotion ou d’une augmentation de salaire aurait pu me faire changer d’avis.

En résumé, les étapes sont simples: Préparez bien votre nouveau départ, autant sur le plan moral, personnel que financier. Puis prenez action, et quand vous le faites, ne regardez jamais en arrière. Bon courage!

Share this:
Share this page via Email Share this page via Stumble Upon Share this page via Digg this Share this page via Facebook Share this page via Twitter

Bilan du mois de Février 2013

Février est venu et parti à une vitesse phénoménale, j’ai à peine remarqué les jours défiler. Mes occupations du mois ont surtout été axées sur le travail. Les enfants prennent beaucoup moins de mon temps, d’une part parce qu’ils grandissent et aussi parce que mon ex semble enfin avoir accepté la situation. Il est donc plus réceptif et plus enclin à s’en occuper. Il n’annule plus au dernier moment, nous travaillons presque de nouveau en équipe, au moins quand cela touche les enfants. Cela fait une grande différence dans ma vie. Bien sûr la période des devoirs est toujours pénible mais ce n’est pas aussi lourd qu’avant. Ma fille a grandi, elle est donc plus mûre mentalement, et les médicaments qu’elle prend l’aident vraiment à se concentrer même si ce n’est pas parfait. Nous avons passé un hiver pratiquement sans tomber malade, touchons du bois pour que ça dure!

Au bureau l’ambiance continue à être excellente, presque même trop lol! Je m’explique: Mon objectif de revenir vers mon poids santé va bon train. Je ne fais toujours pas d’exercice mais je surveille ce que je mange, et surtout les portions que j’avale. Cela fonctionne bien… sauf que ça irait certainement encore mieux si on ne passait pas autant de temps à déguster des gâteaux au bureau! Toutes les occasions sont bonnes; les gâteaux sont soient achetés, soient confectionnés « Maison », et partagés en début d’après-midi avec le café. Bien sûr cela fait boule de neige, tout le monde finit par s’y mettre. Il faut donc que je reste vigilante mais entre nous c’est la meilleure entreprise pour laquelle j’ai pu travailler, et ce depuis des années!

J’avais l’intention d’écrire un article sur l’allocation que j’ai commencé à donner aux enfants en janvier; cela sera fait en mars, faute de temps. Enfin, nous avons enfin construit le Disneymomètre, c’est déjà ça.

Nous sommes aussi allés au Centre Bell et avons assisté à la plus grosse raclée reçue par le Canadien depuis longtemps. J’en ai encore un goût amer, surtout que c’était dans le temps de mon anniversaire! J’ai eu 44 ans en février, déjà… Enfin, ça aussi c’est derrière nous. On regarde devant et on avance!

Et enfin la semaine qui arrive est la semaine de relâche! L’une de mes amies avec laquelle je suis très proche s’occupe de mes enfants pendant toute la semaine, ce qui veut dire qu’enfin, enfin, au moins semaine, je vais pouvoir vivre comme je l’entends, mode Ado! Ok, ok, je sais, j’ai 44 ans, mais il n’empêche que dans la tête je n’ai pas beaucoup vieilli lol! Donc cette semaine je ne fais pas l’épicerie, quelle joie! Je vais vider ce qu’il y a dans mon frigo. Je n’aurais pas d’horaires, yeah! Je vais pouvoir me coucher à l’heure que je veux, travailler jusqu’à l’heure que je veux, aller au cinéma si je le veux, me lever à l’heure que je veux bref, je suis liiiiiibre!! Nous avons des heures flexibles au bureau et je compte en profiter au maximum cette semaine! Ce genre de cadeau n’a absolument pas de prix, et je l’accueille avec beaucoup de reconnaissance. J’aime profondément mes enfants mais que voulez-vous, si on me propose une semaine de congé parental c’est clair, je vais sauter dessus à pieds joints lol!

Je magasine aussi les camps d’été et regarde l’option d’un camp avec hébergement, au moins pour ma fille. Les options, et les prix, sont nombreux et variés! Ce n’est pas un sujet qui m’intéressait particulièrement jusqu’à présent mais les enfants grandissent et, logiquement, plus d’options deviennent disponibles.

Objectif Numéro 1: REER – Contribuer assez pour ne pas devoir de l’impôt pour l’année 2011

La date limite pour cotiser cette année était le 1er mars 2013. J’espère que vous étiez dans les temps! De mon côté je n’avais rien à faire sur ce point, Merci Comptable! D’ailleurs en mars, je vais devoir le rencontrer encore, c’est la période des impôts, oh joie!

Objectif Numéro 2: Continuer ma contribution au REEE des enfants

Toujours en autopilote, je suis à 16.67% de cet objectif.

Objectif Numéro 3: Continuer à trader sur le Net

Le but est de générer un profit de $1,000 en 6 mois, soit $1,122.92 d’ici au 30 juin 2013. À titre d’information seulement (je ne vous recommande pas de les acheter vous-mêmes, je ne donne aucun conseil dans ce sens), les actions que j’ai dans mon CELI en ce moment sont UUU.TO (Uranium One Inc) et CS.TO (Capstone Mining Corp). Je n’ai pas vendu; cependant l’action CS.TO a glissé en février, ce qui fait que je suis revenue au point $0. Bien sûr tant que je ne vends pas je ne peux pas enregistrer de gains ni de pertes mais je peux quand même dire que je suis revenue au point mort à ce sujet.

Objectif Numéro 4: Continuer à verser sur mon fonds Voiture

J’ai eu une petite frayeur ce mois-ci avec ma voiture; un bruit étrange dont je n’arrivais pas à déterminer la source. Le bruit devenait plus fort quand j’accélérais, comme si quelque chose bloquait sur la roue avant-gauche. Je savais que ça ne venait pas du moteur mais c’était assez inquiétant. J’avais beau essayer de regarder un peu partout autour de la roue, je ne voyais absolument rien. Excédée, j’ai fini par apporter la voiture chez mon garagiste, que j’aime vraiment beaucoup, sans rendez-vous. Il s’avère que ma roue était en train de se déboulonner! Je l’aurais donc perdu, c’était une question de temps. Son aide, qui a changé la roue en novembre  lors de changement des pneus été-hiver, n’a pas dû serrer les boulons correctement. Il reste que lors des changements de pneus le mois prochain il faudra faire vérifier si cela n’a pas abimé les écrous ou même la roue elle-même. Une chose est sûre, elle a besoin d’un alignement, je le sens dans le volant. Je ne roule pas beaucoup, même si c’est plus qu’avant avec ce nouveau contrat, et plus que je ne le souhaiterais certainement.

En plus j’ai un problème de rouille de plus en plus pressant qu’il va falloir adresser cet été, sans faute. Je n’ai pas l’intention de dépenser beaucoup pour ça. Je pense simplement « faire durer la carrosserie » jusqu’à tant que le moteur me lâche. Le moteur est bien ce qu’il y a en meilleur état sur mon véhicule.

Toute cette histoire m’a fait réaliser le bienfait d’avoir un fond voiture, même s’il progresse lentement.

Aujourd’hui j’ai $3,497.25 sur ce compte. Je suis à 34.97% de cet objectif sur lequel il reste 27 mois.

Objectif Numéro 5: Compléter le financement du fonds Disney World! $5,000 en deux ans – Deuxième année

Le Disneymomètre trône maintenant dans notre cuisine!

Aujourd’hui nous avons $2,967.14 sur ce compte. Je suis à 59.34% de cet objectif sur lequel il reste 10 mois..

Objectif Numéro 6: Continuer les travaux de rénovation sur la maison

Faute de temps je n’ai toujours pas attaqué mon sous-sol en février même si c’était fermement mon intention; par contre je continue de magasiner les prix des portes patio. Je devrais faire des demandes de devis ce mois-ci.

Objectif Numéro 7: Travailler sur mon blogue, aider les autres

J’essaye de publier le plus régulièrement possible mais ce n’est certainement pas évident. J’ai plein d’idées de billets, plein de chose qui m’arrivent et que j’aimerais partager avec vous. C’est encore et toujours le temps qui me manque.

Objectif Numéro 8: Me remettre en forme!

L’objectif va bon train, j’ai perdu presque 3 kilos malgré les gâteaux et autres gâteries qui défilent au bureau : -) Et ça ne me tente toujours pas de faire de l’exercice! J’espère que l’arrivée du printemps va m’inspirer un peu plus!

Enfin pour la progression, je suis passée de 61.6 kilos à 58.8 kilos en 7 semaines, soit une perte de 2.8 kilos. Je considère que c’est très bien. Je ne me sens toujours pas mieux, et je le mets sur le fait que je ne fais toujours pas d’exercice; d’un autre côté je ne me sens pas moins bien non plus. Le seul point qui me fait vraiment réaliser que j’ai perdu du poids est que j’ai besoin d’une ceinture pour certains de mes pantalons, mais pas pour tous. Bref, je vais continuer sur cette voie et je me dis que je vais bien finir par me sentir mieux lol!
Et voila pour moi pour le mois de février! Et vous, avez-vous rencontré vos objectifs ce mois-ci?

Share this:
Share this page via Email Share this page via Stumble Upon Share this page via Digg this Share this page via Facebook Share this page via Twitter

Articles plus anciens

Référencement

SEO ToolsSubmit Express
-->
annuaire
Personal Blogs - Blog Catalog Blog Directory
http://www.wikio.fr/
Mesure les visiteurs
WL Rank
Annuaire gratuit Compare le Net

Sur WebRankInfo: Finance: Finances personnelles

Page Rank